Un miracle peut-il en cacher un autre ?

Aujourd’hui, à la médiathèque, il y avait une gamine (environ 11-12 ans) qui a dû quitter le bâtiment toute fière. Il faut dire que mon collègue et moi sommes restés ébahis devant un tel miracle.

  • Elle avait une montre au poignet.
  • Une montre avec des aiguilles.
  • Et en plus elle savait lire l’heure dessus.

Au début elle n’a pas compris notre réaction, nous l’avons donc invitée à faire lire l’heure sur sa montre à ses comparses (intelligemment scotchés sur leurs écrans à se tirer dessus à coup de tanks au passage).

Bizarrement elle s’est faite envoyée schtroumpfer par ses copains…

Publicités

Recherche sauveur

Alors voilà mon dilemne. L’autre jour mon écran s’est mis à déconner et à sauter dans tous les sens (non, pas au sens physique du terme) jusqu’à s’éteindre pour de bon. Zut plus d’écran.

Alors bêtement, en Geek rodés, avec Jérôme on a fait des tests.

J’ai branché ma tour avec mon câble VGA sur son écran tandis qu’il reliait sa tour sur mon écran avec son propre câble. Résultat : tout marche nickel.

J’ai bêtement pensé à un faux contact dans mon câble VGA (encore qu’en le triturant ça ne donnait rien) et j’en ai racheté un neuf. Ca ne marche pas mieux. Du coup j’envisage un problème dans la prise VGA femelle de mon écran…

Donc prochaine étape a priori : changer l’écran, mais avant de passer la CB dans le lecteur, j’aimerais quand même m’assurer que c’est bien la bonne démarche plutôt que de cramer mes précieux dollars pour du beurre. Avec tous mes amis informaticiens, y’en a bien un qui va avoir une idée non ?

Aujourd’hui un clip pourri : Le nez de Dorothée

Depuis une semaine je me demande comment m’exprimer face à ce qui s’est passé mercredi dernier sans tomber dans le mélo parce que ce ne serait pas rendre honneur aux disparus, ni dans le vindicatif parce que je trouve ça déplacé étant donné les circonstances*.

Je crois que j’avais vraiment besoin de prendre un bain, parce que j’ai réussi à m’offrir ce luxe hier soir et c’est là que j’ai eu le déclic.

J’ai beaucoup entendu ces derniers jours : « Pour moi, Cabu, c’est le nez de Dorothée ». Bon, pour moi c’est Le Grand Duduche, mais n’empêche, aujourd’hui, je déterre les clips pourris pour vous en sortir un bien beau. Je vous invite à faire comme moi : chantez-le à tue-tête, parce que le meilleur moyen de combattre la peur, c’est le rire alors place à la bonne humeur !

(c) Tine
© Tine

* Mais quand même : je refuse d’être Charlie, même si j’ai été profondément choquée par la disparition de si grands personnages, que la façon de faire des agresseurs est dégoutante, que je ne cautionnerai jamais leur cause et que la liberté d’expression vaut tous les combats.

Christmas is coming

L’an dernier, j’ai demandé au Père Noël de nous épargner pour le Noël 2013. Ben ça commence plutôt mal on va dire. A une semaine des festivités, Gussette est malade et l’évacuation a encore bouché (je précise que dans l’intervalle, le maçon est intervenu deux fois pour régler le problème hein).

La vraie bonne nouvelle, c’est que j’ai tenu mon engagement de l’an dernier.

  • le sapin clignote depuis le 3 décembre (pour le plus grand plaisir de Gussette et Akasha… Le sapin tiendra-t-il jusqu’au 31 décembre ? Les paris sont ouverts)
  • la crèche toute neuve toute faite maison est en place
  • et le gros des décos (faites maison aussi) donne un petit (mais pas trop gros) air de fête à notre domicile. Mais j’ai encore un stock d’outils sur mon bureau pour terminer les décos… qui verra sans doute le jour pour Noël 2014.

Je posterai peut-être quelques photos pour redonner un peu de vie à ce blog. Peut-être.

En attendant, Chofie Gros Manche a remis au goût du jour un clip pourri, tellement épique entre ses effets « tapisserie et ses effets « kaléidoscope », que je ne peux me retenir de vous faire partager ça à mon tour.

Fonctionnaire

Je me suis récemment aperçue que le grand public ne comprend pas vraiment comment fonctionne une carrière au sein de la Fonction Publique*.

Au commencement, il y a la motivation. Une vie pépère chez les uns, le sens du service public chez les autres… L’expérience leur montrera à tous qu’ils ont tord. Le manque d’alternative est en revanche une bonne excuse. Et pour démarrer, il y a un impératif : le fameux concours. Ou pas. Dans la Fonction Publique Territoriale du moins, il existe une alternative : celle d’être, après plusieurs années de CDD (sécurité de l’emploi, mon amour) « stagiairisé » puis titularisé au grade et à l’échelon le plus bas de la hiérarchie.

Le salaire d’un fonctionnaire est soumis à une grille très stricte, évitant ainsi d’user à tord et à travers de l’argent public pour favoriser un tel ou un tel dans les petits papiers de telle autre personne haut-placée. La Fonction Publique est bourrée de bonnes intentions, et c’est pour cette raison qu’elle paie ses employés au lance-pierre. Dans les faits, les bonnes intentions ne sont que de bonnes intentions, car elles n’encadrent pas… tadaaaam… les primes ! Ce qui fait que la grande majorité des fonctionnaires est mal payée, mais que certains bénéficient d’avantages liés à leurs responsabilités (ouais quand même, mais ça, ça devrait logiquement être pris en compte dans la grille des salaires) ou au fait qu’ils sont dans les petits papiers d’une tierce personne haut-placée !

En théorie donc, une personne passant avec succès un concours de catégorie A dans la FPT** et possédant donc au minimum un Bac+3 voire +5 (et ayant la chance d’être recrutée dans les 2 ans qui suivent, sans quoi tous les bénéfices du concours sont perdus, y’a plus qu’à recommencer, et croyez-moi, le catégorie A, il est coton !), démarrera sa carrière avec 1600€ par mois. Je vous épargne la comparaison avec le même début de carrière dans le secteur privé hein…
Et pour faire progresser son salaire au cours de sa carrière ensuite, ça se passe comment ? Ça se passe que l’agent (c’est comme ça qu’on s’appelle) gravis des échelons (plafonnés) correspondant à son ancienneté. Après 8 ans de vie commune avec ma mairie, je gagne donc, en brut, 53€ de plus qu’un jeune arrivant. Et sinon ? Et sinon (c’est là que Mme Nounou est tombée des nues), l’agent passe des concours, encore et encore et encore…

Dans la FPT, les 3 catégories A, B et C, allant du poste à très grandes responsabilités à celui de simple exécutant, sont sous-divisées en 4 grades. Chacun de ces grades fait l’objet d’un concours. L’agent de catégorie C a donc deux alternatives : passer sa carrière à passer des concours, ou renoncer et sacrifier son train de vie et son foyer à un salaire à peine plus élevé que le SMIC. Prions pour que son conjoint ait un boulot mieux payé (merci Jérôme !)

Tout ça pour vous annoncer qu’aujourd’hui, j’ai l’immense joie d’être reçue au concours me permettant d’obtenir le deuxième grade de Catégorie C. Je ne changerai bien sûr pas tout de suite de grade, il faut d’abord que ma mairie me nomme à mon nouveau grade et que ça passe en Conseil Municipal (vous n’imaginez pas tous les trucs passionnants que doivent voter vos élus locaux à chaque conseil !). Et là je suis prise d’un doute. Si je passe de l’échelon 6 de mon grade actuel à l’échelon 1 de mon prochain grade… J’espère au moins que ma feuille de salaire ne va pas passer dans le négatif ?!

NB à tous les anti-fonctionnaires de la Terre : je ne chougne pas. Je suis moi-même anti-fonctionnariat.

* « Ah ça marche comme ça ? Je pensais pas du tout » (Mme Nounou)

** Fonction Publique Territoriale. Désolée, c’est mon domaine de compétence en l’occurrence, donc je garde cet exemple

Aujourd’hui un clip pourri : Home – et c’est fini !

Vous avez dû le remarquer, la plupart des clips que je vous ai montré sont plutôt vieux. Bien sûr certains font exception, mais je voulais terminer la série des clips pourris sur une note positive ; rassurez-vous, on n’a pas perdu la main, et cette fois-ci, c’est un truc largement diffusé !

Voilà, en voulant montrer que ses racines africaines font de lui un vrai Africain (il est né à Dakar, apprend-on sur Pédia), Tom Frager se la joue beau-gosse paternaliste. Échec critique.

Ouf, pas mécontente que ce soit terminé, je vais pouvoir laisser à nouveau ce blog à l’abandon \o/

Pour d’autres idées de clips pourris, pensez aussi à consulter les commentaires : , , , , , et . Voilà, maintenant on peut passer à la fin du monde !

Aujourd’hui un clip pourri : Rap tout

Après cette petite trêve (involontaire… désolée, j’ai oublié) de Noël, il est grand temps de reprendre les bonnes habitudes. Voici l’avant-dernier titre des clips pourris.

Celui-ci est assez inventif ma foi… Et pis il a un petit côté Valier pas déplaisant. Faut juste pas compter sur la qualité technique… Hystoire de revenir quelques années en arrière et de perdre quelques années de trop, je vous propose de revivre l’un des grands titres de mon adolescence, à l’époque où les Inconnus crevaient l’audimat.

Finalement, cette chanson est encore vachement moderne !

Aujourd’hui un clip pourri : Le dormeur doit se réveiller

Trop mal au crâne pour commenter le clip pourri du jour alors ça va se limiter au minimum syndical.

Sur une suggestion de Jérôme et d’après un texte issu du film Dune, un truc tellement bizarre que je n’ai même pas réussi à aller au bout !

Aujourd’hui un clip pourri : Boten Anna

Je commence à perdre la main, c’est clair. Au départ je postais mes clips pourris le dimanche, éventuellement le lundi, puis le lundi matin, puis le lundi après-midi pendant la sieste de Gussette puisque j’avais du temps, et finalement ça devient n’importe quoi. Heureusement, la liste est bientôt terminée et j’ai arrêtée de la remplir il y a pas mal de temps. Et j’ai bien fait, parce que outre le côté répétitif de la chose qui commence à me saouler, à ce rythme bientôt je les posterai le vendredi soir… Celui qui suit bien entendu, pas celui qui précède.

Pourtant, là aujourd’hui, on a du clip !

Un truc de Geek. Enfin c’est ce qu’aurait voulu Basshunter, mais concrètement c’est un truc de plouc, avec un clip « j’me la joue » (mais quand on voit les paroles, c’est dans la droite lignée en fait). Ah oui, et pour changer, la chanson est nulle aussi.

Voilà. Boten Anna, l’histoire d’un idiot qui tombe amoureux d’un bot sur IRC mais qu’en fait c’est une fille pardon une vraie bombe que même qu’elle craque. Non mais faut pas croire, il a une haute estime de lui-même Basshunter !

PS : je vous ai dis qu’après une angine bactérienne il y a deux semaines avec une toux qui ne passait pas, je fais une rechute avec une sinusite ? Entre Gussette et moi, je vais finir par demander au médecin s’il fait des tarifs d’abonnement… J’ai réussi à ne fréquenter aucun praticien la semaine dernière, mais j’ai quand même dû passer un coup de fil chez le généraliste, et comme je me suis retenue pour la semaine passée, j’y suis allée en courant dès aujourd’hui pour bien commencer celle-ci.

Avoir des enfants c’est du bonheur qu’y disaient… Avoir des enfants c’est du microbe en vrai !

Aujourd’hui un clip pourri : Ding ding dong

ATTENTION ! Ce clip pourri est INTERDIT AU MOINS DE 18 ANS !

Qu’on me dise pas que je n’ai pas prévenu… L’auteur de cette chose est tout de même le type le plus malsain de Suède. Une visite sur wikipédia vous informera tout de même que Günther est un ancien mannequin (gasp !) et que ses chansons sont des parodies (et là j’ai comme un doute concernant l’humour suédois).

Voici donc une vidéo où les filles n’ont pas de visage mais des boobs et des fessiers (je vous laisse découvrir ce qu’elles en font d’ailleurs). Y’a même quelques hommes en boxer pour pas faire trop trop macho. Et c’est plein de chouettes écrans quadrillés tous laids… Comment ils appellent ça sur Windaube ? Ah oui des mosaïques d’images… Laissez-moi vomir !

Bien sûr, y’a les paroles… poétiques au possible. Oh et puis ces petites moues à la Günther… Allez, pour vous préparer, un petit extrait issu du blog de Maliki (à qui je dois cette découverte, pour une fois vous savez d’où ça vient).

Günther et Maliki
Image extraite de maliki.com

Et ce final… Tellement suggestif !