Meuh meuh meuh font les vaches

A Lacanau, pour les vacances de la Toussaint, la Ferme était à l’honneur, et du coup à la place de « La Fête des Chorchières », les enfants ont fait un Carnavache. Donc cette semaine, on s’est attelé à transformer Gussette en vache.

vache

Au programme : un gilet déterré dans les ancestraux patrons de la Coupe d’Or (rassemblés laborieusement sur trois générations) auquel j’ai ajouté une capuche à cornes et oreilles (trop grandes et trop lourdes mais pas grave : Gussette n’a pas daigné garder la capuche sur la tête bien longtemps) et un pantalon sarouel top fastoche qui donne un effet « gros derrière ».

Définitivement, la polaire à la surjeteuse, c’est juste super agréable et hyper rapide, sauf la mauvaise surprise au niveau des oreilles : trop de polaire tue la polaire la couture… J’ai fait une couture machine avant de surjeter. Pas suffisant, j’y suis retournée à la main, puis à nouveau à la surjeteuse. C’est moyennement propre à cet endroit-là  mais ça tient, c’est le principal.

Le plus long ? Les innombrables appliqués. Heureusement un simple point zig-zag un peu large suffit puisque Madame la Polaire ne s’effiloche jamais. Par contre, quelques points ont sauté mais j’avoue ne pas avoir pris la peine de changer mon aiguille alors forcément… Mais avez-vous remarqué les super poches-taches sur le sarouel ?

J’avais aussi commandé un biais « vache » mais je ne l’ai pas utilisé en bordure finalement : ça faisait too much. Par contre il m’a bien dépannée pour faire un lien à la capuche. J’en ai un rouleau entier…

La pauvre Gussette a dû mourir de chaud en polaire avec les températures digne d’un hiver arctique. J’avais fait un gilet pour qu’au moins elle puisse l’ouvrir, mais je ne suis pas certaine que ça ait changé grand-chose…

Ma dernière astuce éco testée sur la rose des vents de mon sac à main et réutilisée ici pour les cornes : les chutes de tissu en remplacement du rembourrage. J’ai un carton entier de chutes de tissus « au cas où » qui ne servent jamais, pas de rembourrage à portée de main… Cépagrave ! Bon soyons honnête, ça ne fait pas aussi propre  qu’avec du vrai rembourrage. Ça va pour des cornes sur un déguisement d’enfant mais pas à utiliser sur tout. Et puis les chutes de polaire et de jersey fonctionnent mieux que le drap aussi…

Publicités