De retour ?

Ces derniers mois ont été plutôt du genre difficile et mon blog franchement mis de côté. J’essaie de rattraper un peu parce que du coup, j’ai loupé le Gussethon. Alors je triche. Déjà, j’ai posté le 9 novembre un article commencé (et presque terminé) le 18 août. Et bien sûr je l’ai posté en date du 18 août parce que je le vaux bien, c’est comme ça et c’est pas autrement.

Alors quoi de neuf docteur ?

Je n’en ai pas parlé ici, il me semble, mais depuis le printemps, je fais de la sophro-analyse (et vu que je fais des analyses de ma tête, j’ai moins besoin de mon blog-psy je suppose ?). Au départ parce que j’étais tellement en stress avec les enfants que je me sentais péter un plomb et que j’avais de moins en moins de contrôle sur moi. J’étais mal, j’étais horrible avec les enfants et j’avais peur de leur faire encore plus de mal si je ne faisais rien. Faut dire que Alcide a attendu d’avoir passé sa première année pour seulement commencer à dormir à peu près correctement. Le coucher a été apocalyptique et les nuits aussi d’ailleurs jusqu’à sa première année. Ce n’est que passé ce cap qu’il a commencé (commencé seulement oui) à progresser dans le bon sens. Il est bien connu que la fatigue n’aide pas à gérer les situations de crises, qui d’ailleurs se multiplient lorsque bébé lui-même est fatigué. Donc toutes les 2-3 semaines, c’est sophro et ça m’a vraiment fait du bien mais je ne peux pas me contenter de ça.

C’est pourquoi, depuis la rentrée, je fais aussi du yoga. Le premier cours est arrivé juste à temps pour me sauver du burn-out. En septembre, au taf, on nous a demandé de travailler nous-mêmes au pourrissement maximal de nos conditions de travail. Le sophrologue toutes les deux semaines, c’était vraiment trop lèdj’ et de toutes façons, j’avais besoin de trouver une activité physique. Je cherchais depuis des mois un truc qui mobilise aussi bien mon corps que mon esprit et qui soit miraculeusement compatible avec mon emploi du temps de fou-fou. Ben ouais, je n’ai plus du tout de temps libre, sauf le soir après le coucher des enfants. J’habite Lacanau, trouver une activité physique passé 20h30, ça tient du miracle. Et le miracle a eu lieu, j’ai trouvé un cours de yoga à 21h ! Whouhou !!!

A côté de ça, je poursuis mes petits exercices entrepris cet été suite à ma prise de conscience couturesque. J’en ai ajouté quelques uns, j’arrive à les faire environ 3-4 fois par semaine. Ça me prend 5-10 minutes chaque jour, sauf les vendredi, samedi et dimanche. Y’a du monde à la maison. Et pas toujours le lundi aussi, pour les mêmes raisons, même s’il y a juste Alcide. Je me surprends moi-même : ça fait 3 mois que je tiens, je ne pensais pas passer 1 semaine !

Et pour régler mes problèmes avec mon cher employeur, et bien c’est en cours. Ça a commencé début octobre et c’est en train de se concrétiser. Il est en train de se passer un truc de malade que j’ai jamais vu ça à mon travail de moi. Rien que de me mobiliser là-dessus, ça me rend en joie et je retrouve de la sérénité.

Les enfants ? Et bien les enfants grandissent, comme des enfants quoi.

Gussette a fait sa rentrée en CP et commence à bien maîtriser. Elle lit les livres de son frère, c’est génial ! Elle, elle est fière. Les petits albums cartonnés ont peu de texte, c’est moins flippant que les Premières Lectures, ça la rassure et ça lui donne confiance en elle. Alcide lui, il est mort de rire. Il adore quand sa sœur lui lit ses histoires, il voit bien qu’elle est dans l’apprentissage et qu’elle y arrive. Bref, il est fan. Ça les rapproche encore plus (même si bon, ils sont déjà très proches) et nous ça nous fait des vacances.

Alcide… Alcide n’arrête pas. Il a fait ses premiers pas à 13 mois, suite à ça, il ne lui a pas fallu longtemps pour galoper. Il adore aller dehors pour jouer, pour se promener. Contrairement à sa sœur, il aime prendre l’air. Mais tout comme elle, il se passionne pour la lecture. Il passe son temps à nous courir après, un livre à la main (il est é-pui-sant !). Ça fait 6 mois qu’il dort *ENFIIIIIN* !!! Et là on est passé du coq à l’âne. De couchers+nuits abominables, on a eu des couchers super-faciles et des nuits de sommeil complètes. Petit relâchement sur le sujet la semaine dernière. J’espère que ce n’était que passager. Il s’exprime de plus en plus, même si pour l’instant ce sont des mots seuls. Il commence aussi à s’intéresser à ce qui se passe dans sa couche… ou plus exactement dans les toilettes. Ça fait des semaines qu’il me montre le pot en disant « pô » mais qu’il ne veut pas s’asseoir dessus. J’ai compris : il préfère le réducteur. Il n’y fait rien mais il est très fier de lui et moi je suis bien contente qu’il montre un tel intérêt pour la question de la propreté. A 20 mois, je trouve ça tôt, mais si lui ça lui parle, c’est le principal. Puis bon, ça n’empêchera pas de stresser dans 2 ans quand il rentrera à l’école parce qu’il n’est pas encore propre à la sieste, genre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s