Petite astuce du midi pour cuisinier flémard

La cuisine et moi, on n’est pas exactement copines. Pour être honnête, c’est l’une des corvées quotidiennes qui me prend le plus la tête, parce qu’en plus faut s’y mettre plusieurs fois par jour. Youpi, joie et bonheur.

Il s’agit à chaque fois de tenir compte des différents paramètres :

  • les ingrédients disponibles (qui ne seront jamais les bons de toutes façons) ;
  • le temps de préparation qui doit être au plus court parce que 1. j’ai pas envie d’y passer des heures, 2. les enfants sont en train de faire des schtroumpferies, faut les surveiller et 3. vu l’heure qu’il est, ce serait pas mal de faire un truc rapidos si on veut que ce soit prêt avant demain (je ne parle pas de là maintenant tout de suite mais plutôt de chaque fois qu’il est l’heure de se mettre à table) ;
  • les légumes qu’il serait judicieux d’intégrer au menu si on veut arriver à 3 fruits et légumes par jour (qui a dit 5 ???) et si on ne veut pas jeter la moitié du panier de l’AMAP à la fin de la semaine ;
  • les goûts des différents membres de la famille sachant que je n’aime rien, que Jérôme ne mange pas le peu que j’aime, que Gussette n’accepte de manger que des pâtes.

Bref. Youpi tralala. Je passe des heures sur LaMarmite.com en pleurant toutes les larmes de mon corps et finalement je finis avec une purée QuiMousse.

Le must c’est le midi en semaine. Il faut en plus mitonner des petits plats pour… moi toute seule ? Pfff…. non. Je crois que je vais manger une tranche de pain avec un peu de salade, c’est moins long.

Et voilà comment on arrive devant son frigo à admirer une courgette ronde. Pas ce qui faut pour faire de la farce. D’ailleurs pas envie de manger de courgette farcie. Plutôt un œuf cocotte mais comme je ne suis toujours pas équipée de ramequin passant au four, on va tenter un truc.

La courgette farcie à l’œuf cocotte.

Tout bête.

Vous lavez votre courgette et vous la faites pré-cuire au four (parce que c’est la méthode la moins salissante qui nécessite le moins de travail et d’attention) pendant… jusqu’à ce qu’elle ait l’air à peu près cuite. Puis vous lui coupez la tête (non pas les cheveux, elle n’en a pas), vous l’évidez, vous cassez un œuf dedans avec une cuillère de crème fraiche. Vous refermez avec la tête et vous remettez au four le temps que l’œuf cuise à peu près. Le contenu que vous avez évidé, vous le mettez dans une assiette, coupé en petits morceaux.

Comme vous en avez foutu partout avec le blanc d’œuf en refermant votre courgette et que ça a cuit dans le four, vous récupérez le blanc qui est au fond du plat pour le mélanger aux petits morceaux de courgette. Vous vous servez votre courgette farcie à l’œuf cocotte accompagnée de quelques feuilles de salade qu’il faut finir vite vite avant le nouveau panier d’AMAP de ce soir (ah oui parce qu’avec 2 salades par semaine et une seule personne pour les manger, vous collectionnez les salades dans votre bac à légume).

Voilà un extrait de la cuisine au quotidien par Angélique. Souvent ça foire, c’est dégueu, mal cuit ou alors gras et pas diététique pour un sou*. Parfois c’est correct. Du coup elle le crie sur les toit parce qu’en vrai ça n’arrive jamais d’habitude.


* Notez que, pour autant, ça n’a refroidi personne, on attend toujours de moi de préparer les repas de la famille.