Échappatoire à Lacanau

Aujourd’hui, c’est session copinage. J’en fais pas beaucoup alors pour une fois que ça arrive, on arrête de râler, les deux du fond à-bas !

Il y a un an, un couple de copains s’est mis en tête de créer une escape room* à Lacanau. Vous imaginez bien que nous, les joueurs canaulais, on était à fond et qu’on attendait le lancement avec impatience… Beaucoup de boulot et d’investissement plus tard, ils s’apprêtent à ouvrir au public… tadaaaaam… samedi prochain !!! Ouais nous à Lacanau, on a le surf, la mer, 4600 habitants et une escape. Na.

Tête chercheuse, ça s’appelle. C’est une entreprise familiale (le papa, la maman et la fille aînée quand ses grandes études parisiennes lui laissent un peu de temps) et 100% locale (qui a mis à contribution les artisans du coin pour les murs et les créateurs du coin pour la déco).

A Tête chercheuse, il y a 3 salles dont 2 identiques pour tout-petits groupes qui permettent de jouer en affrontement. Aujourd’hui, nous étions réquisitionnés pour tester justement ce scénario. A l’issue de cette phase de test, nous sommes sortis (oui, on a réussi à sortir, c’est plutôt pas trop mal non ?) en-chan-tés. Sans en dire trop, le scénario est vraiment original et surprenant. Au final, il va falloir qu’on se cale une date avec les copains pour faire l’autre salle, cette fois à titre de clients, car ce scénar-là nous a vraiment mis l’eau à la bouche. J’avoue être bien contente d’avoir pu aider sur la phase test, mais je suis aussi bien heureuse à l’idée de venir en temps que cliente. Participer à cette aventure tant au niveau du développement que d’un point de vue financier, franchement je trouve ça chouette !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bref, avis aux Canaulais, aux Médocains, aux Bordelais, aux Girondins : dans une semaine, Tête chercheuse ouvre ses portes, et si vous voulez être un peu « in », faudra y être !!!

* Et là j’entends une toute petite voix qui demande : « C’est quoi une escape room ? »
Une escape room, c’est un jeu très à la mode en ce moment. Tes potes et toi, vous vous retrouvez enfermés dans une pièce. Pour en sortir, vous devez résoudre les énigmes. Sinon, vous restez enfermés jusqu’à mourir de faim et de soif, dans vos excréments et vos cadavres restent là pendant des mois en décomposition. Non je plaisante. Si tu ne résous pas l’énigme dans le temps imparti, ben la porte s’ouvre et t’as juste l’air d’un schtroumpf parce que t’as perdu.

La loi des séries

Au cours de ses premières années de vie, Gussette a été franchement épargnée par les différentes bactéries s’invitant (sans y être invitées) dans son petit système digestif. Ça a bien failli une fois, quand elle avait à peu près 1 an 1/2 ou 2 ans : réveil très très ronchon qui débouche finalement sur un gerbage en règle -> Allo docteur -> Madame, c’est la gastro. Et en fait, du moment où elle a eu vidé ses tripes, elle s’est mise à sauter partout. Tu parles d’une gastro… Elle a évacué ce qui la gênait et pis voilà.

Bref, sa première vraie gastro, elle a dû la faire y’a genre 9-10 mois.

Puis elle en a fait une autre début septembre, ramenée par son papa à la maison. Merci le cadeau-souvenir !

Puis son frangin nous en a ramenée une autre du RAM au mois de novembre… Paf ! Une troisième pour Gussette.

Puis un épisode de diarrhées expresses (mais récidivantes, youpi !) pour toute la famille fin janvier.

Et enfin la cinquième le jour du premier anniversaire de son frère (grumph !).

Pas une gastro en 4 ans 1/2 et elle s’en prend 5 en 10 mois !

Alcidothon : première étape

Voilà voilà, Alcide aussi commence à souffler ses bougies. Fichtre que cette année est passée vite ! Autant je vois Gussette grandir à son rythme et je vis chaque jour comme un nouveau jour, autant le temps passe vraiment VRAIMENT trop vite pour Alcide ! C’est absolument atroce, j’ai l’impression qu’il n’est parmi nous que depuis 6 mois, et là PAF ! On fête son premier anniversaire !!!

A 1 an, je suis vraiment contente de savoir qu’Alcide est toujours allaité et qu’il le sera encore longtemps. Je n’aurais jamais pu penser que ça pourrait être aussi facile !

Alcide fait tout avec plaisir : téter, manger, jouer, expérimenter aussi bien sur la motricité que sur le langage… Se marrer avec sa sœur, draguer Bonnie (et d’ailleurs draguer tout le monde), nager à la piscine, chanter la Marche Impériale (sa première Marche Impériale il y a tout juste une semaine… Maman Geek est fière !) Tout… sauf dormir tiens ! Que ce soit pour les siestes et pour les nuits, le sommeil reste le gros, le TRÈÈÈÈÈS TRÈÈÈÈÈS GROS POINT FAIBLE d’Alcide.