Le « congé » maternité

A la médiathèque, nous sommes 6, et sur le tas, seules Mme J. et moi-même avons tenté les joies de la parentalité, ou plus exactement de la maternité. Les autres ont une vision très lointaine de ce qu’est le quotidien d’une maman. Ce qui m’amène à rédiger cet article plein de fiel.

Ce sont généralement des mamans qui me sautent dessus pour prendre de mes nouvelles : les collègues de la mairie, les lectrices de la médiathèque, les mamans de l’école, tout ça tout ça. Mes collègues de la médiathèque sont adorables, ils s’occupent de moi, ce qui fait qu’au final, quand je pose mon auguste popotin devant un bureau en embauchant* le matin, je sais que je peux enfin souffler et me poser, voire me reposer (c’est bien connu, les fonctionnaires n’en foutent pas une) et me concentrer sur ma tâche sans me préoccuper du mode Bibendum. Mais voilà, le congé maternité approchant (à ma grande inquiétude car je n’ai pas manqué de me rendre compte que j’étais moins fatiguée pendant mon temps de travail que pendant mes congés à la maison en janvier), j’ai eu droit à des réflexions qui m’ont choquée.

Oui voilà ça y est, j’y suis en congé maternité. Depuis hier soir.

C’est donc ainsi qu’un collègue**, de sexe masculin bien entendu, m’avait sorti que quand même c’est cool 4 mois de congés aux frais de la princesse et qu’il tomberait bien enceinte lui aussi. Il ne m’a jamais crue quand j’ai tenté de lui faire comprendre que ce n’était pas forcément une partie de plaisir. Il a néanmoins eu le tact de ne pas relancer le sujet par la suite et s’est contenté d’un « Hasta luego » vendredi.

Ça aurait pu s’arrêter là et ça serait resté anecdotique si ma collègue Faërim ne m’avait pas, elle, souhaité de bonnes vacances. Ce qui m’a un tout petit peu fait bondir. Là encore, va essayer d’expliquer que non, ce ne sont pas des vacances, surtout que « Merveille »*** m’a rétorqué que « Bon quand même, tu vas te reposer« .

Est-ce que je leur demande si leurs vacances étaient sympas quand ils reviennent d’arrêt maladie moi ?

Le « congé » maternité n’est pas une période de vacances. Je ne vais pas aller faire bronzette sur la plage ou me gameler au ski. Je suis arrêtée pour la simple raison que le corps médical estime qu’à un moment, la future maman n’est plus bonne à grand chose (ce qui n’est pas faux), qu’elle subit des maux pas cools et qu’elle a BESOIN de se reposer au même titre qu’un malade/blessé, qu’il faudrait pas non plus qu’elle accouche prématurément. Je précise que pour Gussette, j’ai passé mon congé prénatal à dormir. Pas à jouer à Casse-bonbon ou à faire la fiesta avec les copines. A dormir. Et donc à m’ennuyer ferme. Et que vu comment je profite de mes lundis et mercredis après-midi pour faire des méga-siestes, je suis bien partie pour en faire autant dans les quelques semaines qu’il me reste. Ce ne sont pas des vacances.

Je précise également qu’après la naissance (si jamais ça viendrait à l’idée de quelqu’un), ce n’est pas de tout repos. Un bébé a besoin de sa mère, c’est un pur pot de colle, il est épuisant, a des rythmes décalés, pleure, bouffe, pleure et dort à peine à coups de 10 minutes. Maman ne fait rien d’autre que de s’occuper de Bébé, ce qui est fatiguant aussi bien physiquement que psychologiquement. Pourquoi croyez-vous que je sautais de joie à ma reprise du travail pour Gussette ???

Alors non, le congé maternité, ça n’a rien à voir avec des vacances. A fortiori quand il y a déjà des aînés pour épuiser encore plus la future maman.

* J’ai appris récemment que l’expression était typiquement de chez nous. Il n’y aurait que dans le Sud-Ouest que nous embauchons le matin et que nous débauchons le soir. Qu’à cela ne tienne, je ne vais tout de même pas changer mon vocabulaire au cas où j’aurais des lecteurs nordistes…

** Désolée, après 5 ans de collaboration, je n’ai toujours pas réussi à lui trouver de pseudo (c’est à peu près le seul d’ailleurs). Du coup j’ai tendance à éviter de le mentionner.

*** Surnom choisi par Jérôme qui n’a jamais été officiellement validé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s