Recherche sauveur

Alors voilà mon dilemne. L’autre jour mon écran s’est mis à déconner et à sauter dans tous les sens (non, pas au sens physique du terme) jusqu’à s’éteindre pour de bon. Zut plus d’écran.

Alors bêtement, en Geek rodés, avec Jérôme on a fait des tests.

J’ai branché ma tour avec mon câble VGA sur son écran tandis qu’il reliait sa tour sur mon écran avec son propre câble. Résultat : tout marche nickel.

J’ai bêtement pensé à un faux contact dans mon câble VGA (encore qu’en le triturant ça ne donnait rien) et j’en ai racheté un neuf. Ca ne marche pas mieux. Du coup j’envisage un problème dans la prise VGA femelle de mon écran…

Donc prochaine étape a priori : changer l’écran, mais avant de passer la CB dans le lecteur, j’aimerais quand même m’assurer que c’est bien la bonne démarche plutôt que de cramer mes précieux dollars pour du beurre. Avec tous mes amis informaticiens, y’en a bien un qui va avoir une idée non ?

Fatal error

Certains d’entre vous l’ont déjà remarqué : j’ai succombé à la tentation diabolique du Livre des visages. Pas que j’en avais une envie dévorante (j’avais déjà plusieurs fois tenté de franchir le pas et reculé devant l’horreur) mais il faut bien le reconnaître : c’est un incroyable outil de communication. Complètement buggé mais incroyable*.

Ce n’est pas nouveau, certes, mais toutes ces années, j’ai lutté contre cette tyrannie faciale avec courage et détermination. Néanmoins aujourd’hui l’accès à cet outil me manque pour mieux développer un réseau autour de mes passions (le jeu et la BD principalement si vous avez suivi, pour la couture Instants-grammes et ce blog me paraissent plus adaptés) et mieux communiquer ludiquement et professionnellement. Nous n’avons toujours pas de compte pour la médiathèque et seule Mme J. relayait nos infos jusque là (hum… je préfère m’auto-censurer… devoir de réserve oblige). Son réseau est certes impressionnant mais à la médiathèque, le bureau des miracles est tenu par Bédéchris. Alors quand les miracles sont partis se coucher, j’estime qu’il vaut mieux se serrer les coudes pour tenter d’être efficace.

Voilà… J’ai fait mon mea culpa et je me mords déjà les doigts… Surtout quand je vois ça :

facebook-book

* Au point que ce succès en est incompréhensible ! Son insignifiant concurrent Gogol+ est nettement plus fonctionnel et fonctionne nettement mieux**.

** Oui cette double répétition est volontaire, j’abuse de ma langue maternelle comme je l’entends***.

*** Les notes de bas de page inclues dans les notes de bas de page, ça devient conceptuel. Là encore, j’assume complètement !