Bonne fête Maman

Aujourd’hui, dès le réveil, Gussette était en forme.

Pour commencer, elle a décidé de se maquiller. Non pas comme sur la photo d’Instants-grammes :

Quand Gussette se maquille… au feutre bien sûr

A post shared by Angélique Badelel (@badelel) on

Là c’était la veille. Mais elle a quand même recommencé, avec les craies grasses cette fois. Dès 9h le matin.

Ensuite elle a déballé toutes les cartes pour les lots des Irréelles.

Pour bien continuer, elle a dessiné au feutre sur le livre tout neuf que lui a acheté son Papy HIER ! (Sachant qu’elle n’a jamais dessiné sur un livre).

Il est 13h30, la journée n’est pas finie.

Bonne fête Maman.

Heureusement que la fête des mères, ce n’est qu’une fois par an.

L’éloge de la patience

Au mois d’avril, les beaux jours arrivant (enfin c’est du moins ce qu’ils nous ont fait croire), j’ai fait une jolie casquette gavroche pour ma Gussette.

Casquette Kokeshi pour l'été et la récré

A post shared by Angélique Badelel (@badelel) on

Non en effet, je ne l’ai pas relayé ici. C’est parce que Stich n’aime pas que je parle de fil et d’aiguille, il râle à chaque fois qu’on se voit, qu’on se téléphone, qu’on communique télépathiquement… Bref, si vous trouvez que ce blog est mort, c’est à lui qu’il faut vous en prendre ( 😛 ), parce que du coup, je ne peux plus remplir les moments de creux avec de la couture.

Bref, cette superbe casquette garnie de kokeshis top choupinettes séduit à peu près tout le monde et fait de Gussette la top modèle de sa classe. Au départ elle était très fière, comme d’hab’, puis petit à petit, c’est rentré dans les mœurs.

Mais alors « rentré dans les mœurs », chez un enfant de 3-4 ans, c’est pas glop pour son environnement. C’est ainsi qu’en début de semaine, j’ai découvert dans le cartable de Gussette une casquette littéralement noire de terre. Je marmonne, je ne suis pas contente et je dégaine mon savon pour laver la casquette en express pour qu’elle soit sèche le lendemain matin.

Hier soir, j’ouvre le cartable de Gussette et je découvre… une casquette littéralement noire de terre.

A ce moment-là j’hésite entre me transformer en Hulk et tout casser ou manger la casquette pour m’étouffer et ne plus jamais voir ça.

Cette fois, elle a donc eu droit à une leçon en bonne et due forme (faut dire que la moitié de Lacanau a constaté l’objet du délit, si avec ça elle n’a pas eu la honte de sa vie c’est que son cas est désespéré), je pense qu’elle a bien compris : la casquette c’est pour la tête. Si ce soir je retrouve la casquette noire, je ne jure plus de rien, je vous préviens.

Moralité : à la place des préparations à l’accouchement, on devrait offrir aux futures mamans des stages de survie en milieu enfantin, des cours de yoga et des séances de maîtrise zen.

La Force soit avec toi, jeune Padawan !

Hier soir, on a fait un truc de fou : on a fait du JdR.

Depuis qu’on a terminé notre campagne de Nephilim il y a presque un an, ça ne nous arrive plus beaucoup. Mais là en plus, on a fait les choses dans les règles de l’art : on a fait garder la Gussette et on est parti rejoindre les joueurs de l’asso de Castenau hystoire de rajeunir de quelques années. Car au programme, il y avait du Starwars.

Pas du D6 comme me l’avait vendu Jérôme malheureusement mais l’édition Aux confins de l’Empire qui te fait faire une entorse du cerveau à chaque jet de dés (je ne suis pas prête de lâcher mes anti-sèches, c’est pire qu’à la belote cette affaire) et qui ruine le budget dés du MJ qui, du coup, s’équipe à la place de ses joueurs. Enfin n’empêche qu’on s’est bien marrés et je ne me suis pas trop dépaysée avec un mécano Duros pour changer du Jawa démonte-tout.

Starwars, Aux confins de l'Empire : le jeu qui a décidé que les dés classiques étaient trop classiques !
Starwars, Aux confins de l’Empire : le jeu qui a décidé que les dés classiques étaient trop classiques !

La scène de départ ne devrait surprendre personne : un contrebandier et son mécano attendent leur prochain chargement installé dans la cantina de l’astroport où est stationné leur YT-1300, le Bella Millenium. Ça ne se passe pas sur Tatooïne cela dit. Celui qui ne retrouve pas la référence est prié de sortir d’ici et de ne jamais y revenir, merci.

Bon bref, j’ai hâte de terminer ce scénario, mais le MJ n’est plus dispo jusqu’à fin juin, après quoi notre Boba Fett soulacais sera en pleine saison. Crotte.