Angoulême 2015

Depuis l’an dernier, K.BD est officiellement représenté en tant que Presse au Festival BD d’Angoulême. Cette année, trop d’la balle, on a donc profité :

  • de la visite guidée par le commissaire d’exposition sur les expos Moomins et Charlie Hebdo ;
  • de multiples invitations que nous avons déclinées (ou même pas lues, on est assailli de mails dès le jour où le FIBD reçoit la demande d’accréditation), sauf une : la conférence de presse de Rue de Sèvres qui s’est fait bien plaisir en s’offrant Jirô Taniguchi, Jérémy Moreau, Scott McCloud, Pierre Lemaître (en effet, il fait pas d’la BD lui d’habitude, bravo à ceux qui suivent), et j’en passe ;
  • de la cérémonie de clotûre (même si l’obtention d’invitations n’est pas de tout repos).

Je vous propose donc un rapide retour en image sur la cérémonie de clotûre. Excusez la médiocre qualité des photos, l’objectif du téléphone pose très vite ses limites.

Fleur Pellerin, ministre de la culture

A post shared by Angélique Badelel (@badelel) on

Mme la ministre de la Culture et de la Communication toute de rouge vêtue, Fleur Pellerin (c’est ma ministre de tutelle et j’ai découvert son existence aujourd’hui, hum), nous a fait un trèèèèèèèèèèèèèès long discours bourré de banalités – mais n’est-ce pas le propre de la politique ?). De sa petite demie-heure, nous retiendrons quelques mots :

  • un hommage (encore) à Charlie Hebdo (mais bon, ç’aurait été difficile de passer à côté) et un projet de création en partenariat avec l’hebdomadaire suscité d’une formation au dessin de presse qui pourrait être accueillie dans de prestigieuses écoles destinées à l’image ou dans des écoles de journalisme ;
  • un clin d’œil aux États Généraux de la BD qui se sont déroulés ce week-end. Elle a bien entendu les doléances hein… Si si promis. De Gaulle en son temps aurait résumé par un éloquent : « Je vous ai compris« . Fleur Pellerin s’est contentée de préciser que la réforme du régime de retraite des artistes et auteurs devait « consolider [la protection sociale] et non en aucun cas* de [la] bouleverser« 
  • la prévision d’une étude sur les revenus des auteurs (ça va lui faire drôle !)

Prix de la liberté d'expression aux morts de Charlie Hebdo par le biais de Blutch

A post shared by Angélique Badelel (@badelel) on

Blutch, dépéché par l’équipe de Charlie Hebdo** pour réceptionner le Prix, a fait un discours digne de ceux qu’il représentait, plein de cynisme et néanmoins plein d’émotion. Les mots les plus justes de cette cérémonie sont sortis de sa bouche !

Bd alternative pour Dérive urbaine

A post shared by Angélique Badelel (@badelel) on

Prix Cultura pour Les vieux fourneaux

A post shared by Angélique Badelel (@badelel) on

Prix polar SNCF pour Petites coupures à Shioguni

A post shared by Angélique Badelel (@badelel) on

Un Florent Chavouet tout ému qui n’avait tellement pas prévu de gagner quoi que ce soit qu’il s’était perché sur le balcon et qui s’est donc fait désirer pour arriver jusqu’à la scène.

Prix patrimoine pour San Mao

A post shared by Angélique Badelel (@badelel) on

Le trophée a été reçu par le fils de Zhang Leping ainsi que par l’éditrice de San Mao en France.

Prix Révélation pour Yékini le roi des arènes

A post shared by Angélique Badelel (@badelel) on

Prix de la série pour Last Man

A post shared by Angélique Badelel (@badelel) on

Prix spécial pour Building stories

A post shared by Angélique Badelel (@badelel) on

Chris Ware n’était bien sûr pas présent, c’est donc son éditeur qui a reçu le trophée.

Fauve d'or pour Riad Sattouf avec L'arabe du futur !!!

A post shared by Angélique Badelel (@badelel) on

Encore un Fauve d’or qui fait débat, le deuxième pour Riad Sattouf. De mon côté j’ai trouvé que L’arabe du futur est un très bonne BD qui a mérité sa sélection officielle, mais que cette même sélection comportait beaucoup de titres qui auraient plus mérité le Fauve d’or. J’ai découvert avec satisfaction que je n’étais pas la seule à penser que Ulysse était fauve-d’or-isable mais manifestement ça n’a pas suffit à récompenser Jean Harambat.

Néanmoins ce palmarès est très honorable et pour une fois assez logique dans l’ensemble !

* Z’avez vu l’accumulation de négation hein ? A moi on m’a enseigné la communication po-si-tive !!!!

** Les survivants de CH ne peuvent même plus sortir de chez eux pour acheter un quignon de pain

Publicités

Une réflexion au sujet de « Angoulême 2015 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s