Economique et écologique (2)

Je sais pas vous mais moi j’ai un sérieux problème avec les déos. D’un côté je peux pas vraiment m’en passer, de l’autre ça pose pas mal de problématiques :

  • Les bombes aérosols sont anti-écologiques et pour peu que je veuille utiliser du sans alcool, ça me brûle la peau (allez comprendre !), ce qui fait que j’utilise les sticks ou (j’aime assez) les billes.
  • Mais ça laisse des traces sur les vêtements qui ne partent pas au lavage (on se demande bien ce qu’ils peuvent y schtroumpf dedans !)
  • Donc j’utilise un produit miracle : les déos anti-traces blanches. Sauf qu’en fait ce sont des anti-transpirants et qu’ils contiennent de l’alcool.

Ce qui pose encore d’autres problématiques :

  • Qui dit anti-transpirant dit blocage d’un processus naturel et important : notre corps a besoin d’évacuer, de respirer, et quoi qu’on en dise, ça ne peut pas être très sain d’empêcher ce processus (même si j’apprécie aussi de ne pas me retrouver avec des auréoles sous les bras au moindre effort).
  • D’ailleurs, les anti-transpirants en particulier et les déos en général se retrouvent plus ou moins mouillés dans des pseudos scandales rapport qu’ils seraient cancérogènes-mais-en-fait-non-rien-ne-le-prouve-mais-en-fait-on-sait-pas. Il est toutefois déconseillé d’utiliser des déodorants contenant une concentration de chlorohydrate d’aluminium de 20% ou plus. Allez vous amuser à vous rappeler le nom et regarder sur les étiquettes des déos (de toute façon vous n’aurez pas la concentration indiquée). Il y a de l’aluminium dans quasiment tous les produits déodorants sous diverses formes, mais dans tous les cas, c’est le chlorohydrate qui est potentiellement mis en cause, et lui, on le trouve bel et bien dans les anti-transpirants*.
  • L’alcool présent dans ces produits m’empêche de les utiliser après épilation. D’une façon générale, il est conseillé de s’épiler le soir avant de se coucher de façon à n’avoir à se barbouiller les aisselles avant plusieurs heures, mais je sais pas vous : moi le soir j’ai envie de faire autre chose qu’une séance épilation.

Bref, tout ça pour dire que je me suis mise à la pierre d’alun après plusieurs hésitations et enquête sur le sujet – car avec tout ce scandale, les pierres d’alun aussi ont été éclaboussées. Finalement, comme tout le reste : on ne sait pas ! D’une façon générale, le principe de précaution nous appellerait à de rien mettre du tout sur nos aisselles et à renifler allègrement des dessous de bras. D’une façon détaillée, dans l’utilisation de la pierre d’alun, il vaut mieux utiliser des pierres naturelles (celles si pouvant également être synthétisées).

pierre-alun

Bon bref. Une pierre d’alun, c’est quoi ?

Le sulfate double d’aluminium et de potassium, également appelé Pierre d’Alun, se trouve dans la nature. Alors oui y’a de l’aluminium, mais pas du chlorohydrate d’aluminium. Il prend la forme d’un cristal. Ma pierre étant enchâssée dans un tube type déo, j’ai remarqué que quelques sels s’engouffraient dans la roue en bas, ce qui me pousse à croire qu’elle s’effrite sans trop de difficulté avec les frottements. Le truc un peu bizarre, c’est que c’est une pierre, donc c’est méga lourd, mais calé dans un tube de déo qui est d’habitude méga-léger, c’est assez surprenant.

Ça fait quoi au juste ?

L’alun est astringent (ce qui veut dire qu’il facilite la cicatrisation) et hémostatique (ce qui veut dire qu’il stoppe l’écoulement du sang) ce qui fait que c’est très bien en cas de coupure ou de blessure et que c’est nickel après une épilation ou un rasage. Il est antiseptique et c’est là qu’il est intéressant en tant que déo : au lieu de bloquer le phénomène de transpiration ou d’en masquer l’odeur par un parfum, il empêche la macération des bactéries au niveau des aisselles, responsables des odeurs nauséabondes. Évidemment, on peut aussi l’utiliser pour les dessous de pieds si ça nous chante ! Il parait même que ça calme les irritations et les coups de soleil. Par contre, apparemment il existe des allergies. Par ailleurs, ma mère l’avait testé sur l’érythème fessier de Gussette qui n’avait, à l’époque, pas aimé du tout du tout du tout.

Comment on s’en sert ?

On humidifie sa pierre sous un robinet, et on l’applique comme un stick. Les jours de forte chaleur comme on a pu en avoir lors de cette canicule automnale ou en cas d’effort important, je n’hésite pas à en remettre. Alors comme ça ne bloque pas la transpiration, ce n’est pas très élégant par contre.

Est-ce que ça craint ?

Franchement ? J’en sais rien. Entre ceux qui jurent que oui et ceux qui jurent que non, on ne sait pas où donner de la tête. La seule chose dont je suis certaine, c’est que au pire, ça craint autant qu’un déo du commerce mais au moins c’est écologique et économique. Cela dit, détail qui tue : on voit de plus en plus apparaître sur le marché des déos « bille » à la pierre d’alun.

C’est économique comment ?

C’est économique super énorme. Je ne sais plus combien j’ai payé ma pierre… Une dizaine d’euros environ. Il est indiqué dessus qu’elle tient 6 mois. J’ai vu ailleurs une pierre deux fois plus petite qui tenait un an. J’ai la mienne depuis 1 bon gros mois et je n’ai pas vraiment remarqué de trace d’usure en l’état actuel des choses.

On en trouve où ?

J’ai acheté la mienne en magasin bio pour être certaine qu’elle soit naturelle. Bien sûr on en trouve sur Internet. J’ignore où en trouver par ailleurs.

* Notons qu’une célèbre marque de gels lavants pour enfants « doux pour les bébés, doux pour les mamans » a sorti un déo « sans sels d’aluminium » mais contenant faisant apparaître l’ingrédient « alluminium sequichlorohydrate ». Comment voulez-vous vous y retrouver avec tout ça ?

Publicités

7 réflexions au sujet de « Economique et écologique (2) »

  1. Alors, tu es passée à la pierre d’alun ?! Je pensais que c’était fait depuis longtemps ! :p
    Ici, nous (et oui fred s’y est mis aussi) l’utilisons depuis plus de 3 ans je pense. Super pratique, ça dure super longtemps (je pense que tu garderas la tienne plus de 6 mois vu la quantité, je n’en suis qu’à ma 2eme pierre en 3 ou 4 ans). Et en plus niveau odeur franchement c’est très efficace.
    Et c’est très efficace aussi sur les échauffements de la peau, j’ai testé, et notamment pour le « feu » du rasoir. 😉
    Et pour ce qui est des « peut-être c’est pas si bon que cela », au moins ça a le mérite d’être naturel, sans parfum et sans produits dérivés de la chimie. Ca j’aime.
    Bienvenue donc dans le monde merveilleux de la pierre d’alun !!! 😀

  2. Moi aussi je me suis convertie à la pierre d’alun et j’en suis très contente ! Franchement, ça tient très bien la journée, la mienne vient de Marrakech (#jemelapète), elle est « brute », avec des arêtes pas très confortables, mais elle ne semble pas s’être usée depuis un an et demie…

    1. Mamisa aussi a une pierre « brute ». Pour ma part, j’ai pris ce que j’ai trouvé, ma seule restriction était qu’elle soit 100% naturelle. Qu’elle ait été polie en forme de déo me convient parfaitement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s