La première croisade

Rien à voir avec le cinéma. D’ailleurs pour nous c’est loin d’être la dernière : tels Zorro, les poux sont arrivés, avant même d’avoir eu le temps de faire la rentrée !

Alors déjà, je suis rouge de honte à l’idée que demain matin, je vais annoncer à Mme Nounou que je lui ramène une Gussette ultra-capricieuse, pas plus propre qu’il y a trois semaines et toute pouilleuse de la tête. Nonobstant ces considérations morales, il faut bien passer à l’attaque, et je n’ai pas l’intention de laisser les poux aller plus loin dans leur invasion. Nous avons donc établi un plan d’attaque très serré :

  • Ce soir, shampooing anti-poux de la pharmacie et peigne à poux sur Gussette et moi-même*
  • Changement des draps et bain généralisé (aux noix de lavages et Tea-tree, of course) pour les copains qui accompagnent habituellement les nuitées de la Gussette
  • Dodo avec des tresses**, une goutte d’huile essentielle d’Eucalyptus radiata derrière chaque oreille
  • Le matin, coiffage au monoï (cheveux attachés serrés, of course)
  • Le soir, on se lave les cheveux à la décoction de noix de lavage que je devais faire ce soir et que je n’ai pas faite
  • Lundi prochain on refait un shampooing anti-poux pour virer les dernières lentes récidivistes

Et bien sûr, il faut que je mette la main sur un peigne à chat, parce que même si mon peigne à poux est très fin, il ne l’est pas encore assez pour ramasser les lentes.

Bon tout ça, c’est bien entendu le plan d’action idéal que ce serait bien qu’il fonctionne, mais avec ces fichues bestioles, allez savoir ce qui nous attend ?

* J’aime autant m’assurer que je n’ai pas hérité de la manie de ma génitrice consistant à choper les poux en même temps que ses enfants !

** Pocahontas a emménagé chez moi !

Publicités

4 réflexions au sujet de « La première croisade »

  1. Je suis un peu à la bourre, c’était y’a 2 semaines, j’espère que les poux sont partis.
    Notre première croisade a été un peu longue chez nous, alors je compatis (on a réussi à s’en débarrasser après l’introduction du peigne anti-poux. Avant, ils revenaient toujours).

    Par contre, j’espère que les copains de nuit de Gussette n’en n’ont pas chopé : la machine à laver n’est pas forcément définitive, puisque ces bêtes là savent nager. Le plus efficace pour les zamis de Gussette, c’est le sac plastique 1 semaine : le pou ne survivant pas au delà de 3 jours sans manger, si tu l’enfermes dans un sac pendant au moins 4 jours, y’en a plus après.

    Et sinon, pour ceux qui n’aiment pas le shampoing chimique de la pharmacie à éviter avant 36 mois, a priori l’huile fonctionne plutôt bien : les poux ne peuvent plus respirer et meurent tout simplement. Par contre, peigne anti-poux obligatoire pour enlever les cadavres des cheveux.

    Et pour la nounou : elle a tiré la gueule, mais bon, elle préfère sans doute avoir été prévenue !!!

    1. Alors on s’en est tiré au bout d’une semaine, mais je reste vigilante, surtout avec la rentrée.
      Pour le produit anti-poux : Apaisil (vendu en pharmacie) a une solution naturelle à base d’huile de coco (toutes les huiles ne sont pas bonnes à prendre : huile de coco, huile d’olive et Monoï bouchent les pores par lesquelles respirent ces petites bêtes) utilisable à partir de 2 ans et fournie avec une peigne bien fin… Mais pas encore assez…
      La machine à laver est inefficace en dessous de 60°, ce qui pose effectivement problème pour les copains qui se lavent… à 30°… Les concepteurs de doudous aussi ont des enfants -_-
      Gussette a donc dormi avec le strict minimum : Doudou (qu’on a en double exemplaire) et sa tototte.
      Mais le truc ultime (en tous cas pour cette première expérience), c’est l’arrivée d’un peigne anti-poux très spécial (faut investir mais ça vaut le coup) : les tiges sont très épaisses mais très serrées pour choper les lentes, et striées, ce qui blesse les lentes au passage. A utiliser deux fois par jour bien entendu.
      J’ai quand même complété par les cheveux coiffés au Monoï tous les matins et lavés à la sapopine tous les soirs (elle qui n’aime pas les shampooings, je m’en suis vu !). Je suis dég’ comment ses cheveux étaient beaux avec un traitement pareil… Je devrais peut-être essayer ce traitement pour moi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s