Un petit air de Rococo

On va zapper un projet couture ou deux (que vous pouvez quand même apercevoir sur instant-gramme) pour passer direct à ma dernière prouesse. Ça faisait un petit moment que ça trainait sur mon bureau, puis sur ma table d’atelier*, mais certainement pas dans ma machine. Il s’agit d’un patron japonais emprunté à la médiathèque à la rentrée.

Et là, normalement ça devrait vous faire deux tilts.

  • « Hein ? Y’a des patrons de couture à la médiathèque ?« 

Haha ! Vous n’y aviez pas pensé à celle-là hein ? Bon, j’avoue : moi non plus, jusqu’à ce que je vole l’idée à la médiathèque de Saint-Médard. Donc oui, vous pouvez toujours aller jeter un œil dans la bibliothèque près de chez vous, ils y auront peut-être pensé aussi : les systèmes de patrons japonais permettent très facilement d’allier les contraintes d’un prêt public et des patrons individuels.

  • « Hein ? Tu as cousu d’après patron ?« 

Celle-là je la dois à ma mère : « Ce dois être la première fois que tu utilises un patron !« 

Rhô la méchante, c’est même pas vrai ! Mais j’avoue que ça ne m’était pas arrivé depuis longtemps… L’occasion en tous cas de me rendre compte que ces gens n’ont pas le sens pratique. Comme d’habitude, je n’en ai fait qu’à ma tête.

Bref, trêve de bavardages, voilà voilà, ça vient :

Il s’agit de la blouse B2 de Couture au féminin que j’ai quand même personnalisée un peu, mais qui garde un esprit rococo peu habituel chez moi (ce qui a un peu perturbé le Jérôme semble-t-il…) :

Devant
Devant
Dos
Dos

En fait, le plus long a été de trouver de la dentelle qui me plaisait et de trouver un tissu contrastant avec le bon tombé. Pour la confection j’ai juste profité d’une VRAIE journée de congé (Gussette chez Mme Nounou)… Je pensais même pas qu’il était possible de faire un projet couture aussi complexe en une journée. Ben sans enfant, c’est possible !!!

Admirez les détails :

De la dentelle sur les manches
De la dentelle sur les manches
De la dentelle sur le col
De la dentelle sur le col
De la dentelle en bas
De la dentelle en bas
Et des petits boutons dans le dos
Et des petits boutons dans le dos

Des pougnacs, il y en a assez peu. Je suis moi-même surprise en fait !

  • On commence par l’application manquée du biais sur la fente que vous pouvez observer juste au-dessus. Du coup  ça fait des petits plis qui ne font pas partie du plan d’action initial.
  • Quelques petits ratés sur la couture de la dentelle du col

IMG_20140423_113756

  • Et une vue intérieure pas super glamour

IMG_20140423_113843

Bref, que des choses qui passent globalement inaperçues quoi…

Et portés, qu’est-ce que ça donne ?

Ça donne que je peux la porter comme je veux, sois j’assume jusqu’au bout, soit je la joue soft :

porté

Au fait, je vous ai déjà dit que j’adorais les blouses raglan ?

* Hé oui, pour les fêtes, j’ai eu une buanderie en état ! Ou presque, je dois encore me débarrasser de la tour de CD qui squatte et il faudrait aussi équiper les murs d’une étagère, mais d’un coup ça a bien pris forme. J’ai maintenant un vrai placard dans lequel j’ai pu ranger entasser mon bazar, une table de travail bien grande et j’ai gardé la vieille table en formica pour y mettre les machines à coudre. Et hop, voilà comment on passe un article trop à la bourre dans une astérisque !

Publicités

9 réflexions au sujet de « Un petit air de Rococo »

    1. Ma première depuis la naissance de Gussette. Je l’attendais tellement que le jour J, je me suis rendue compte qu’à force de rêver cette journée, je n’avais rien prévu pour l’optimiser en me faisant plaisir ! Je pense que j’ai trouvé un bon truc…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s