Paré à virer mon capitaine !

Là en ce moment-même, on marie les Bretons (finalement, des fois c’est rigolo de prépublier les posts, on peut envoyer des trucs sur le blog alors qu’on est même pas dispo, genre : regardez, j’ai un smartphone* et je publie des articles pendant la cérémonie de mariage).

Donc les Bretons, ils suivent la tendance : ils font un mariage thématique, mais sans rien demander aux gens pour les fringues. Y’a que les enfants qui doivent s’habiller en marinière et béret marin (en polaire s’il vous plait**), mais nous, leur thème des phares, il nous inspire. Bon pour Gussette, c’est vite plié, on avait justement eu une robe en satin bleu marine et blanche genre tu peux de toutes façons la mettre que pour un mariage, et pour Jérôme, on a fait les boutiques. Et il est pas peu fier !

Pour moi ben… Je crois que je ne sais plus les faire les boutiques, justement… J’ai pris une feuille, un crayon, et j’ai dessiné. Je voulais un truc esprit marin, mais je ne voulais pas non plus me déguiser en Sailor Moon ou en collégienne japonaise. Du coup j’ai cherché des idées pour faire la jupette de la robe un peu originale. Après quelques gribouillages, un peu d’inspi, j’ai abouti à 2 robes sympas. J’en ai écarté une (qui a finalement terminé dans la machine à coudre maternelle) et j’ai réfléchi au patron pour l’autre. Elle s’inspire des robes ballon de cette nana, dont je n’aime pas la tête de mort mais dont j’aime beaucoup la forme.

Premières études pour le patron
Premières études pour le patron

Pour les détails techniques, la robe est en jersey, doublée en jersey (le jersey rayé est très très fin, sans doute trop léger pour les températures polaires bretonnes, et définitivement pas assez solide pour supporter le poids de la jupette) et la boule est en drap de coton tout bête. J’ai ressorti le patron de la tunique Gecko (issu d’un t-shirt bien ajusté de ma garde-robe, que je m’étais bien amusée pour copier le patron sans toucher au t-shirt… que j’aime bien quand même), j’ai réglé deux-trois détails et j’ai dégainé le tuto de Petit Citron pour les jupes boules que j’ai un peu adapté pour obtenir la forme désirée. A la place du grand rectangle, j’ai fait un trapèze en ajoutant 20cm sur la largeur du bas, j’ai raccourci de 10cm supplémentaires la doublure de la jupette (et donc rallongé d’autant le trapèze). Pour les manches ballon, j’ai fait un patron de manche de base puis je l’ai transformé en manche ballon. Rien d’insurmontable au final (même les fronces je m’en suis tirée !), si ce n’est la petite anecdote.

J’ai voulu tenter une formation surjeteuse à l’occasion de ma visite hebdomadaire au domicile parental. Sauf qu’en fait la mère était absente, alors j’ai fait une autoformation. Avec le livret de l’autre surjeteuse parce que le livret de celle que j’utilisais était introuvable. En bref j’ai fait une autoformation. Après une heure d’enfilage (mais j’ai compris à part ça hein), j’ai renoncé à faire une couture propre avec un tissus que j’avais peur de retailler. Donc au final je suis rentrée à la maison et j’ai continué à utiliser le point élastique doublé d’un point droit (l’un ou l’autre en solo, ça ne me convient pas) sur ma machine à coudre.

Bon ben c’est pas tout ça, mais… je vous fait le défilé ?

robe-marin1
Cliquer pour agrandir
robe-marin2
Cliquer pour agrandir

Et le pougnacs ? Oh ben oui, y’en a forcément !

D’abord, un jour j’apprendrai à faire une couture droite, pour surpiquer ça fait plus propre, une couture droite. Et ensuite, pour le biais en jersey, je l’ai jouée feignasse, j’ai préféré ce tutoriel à celui-là, alors forcément, les finitions intérieures ne sont pas sublimes !

robe-marin3
Cliquer pour agrandir

Mais, je suis fière de moi. Une fois encore, la robe ressemble à ce que je voulais, elle est ajustée tout comme il faut et elle fait un effet bœuf. En plus elle fera une super chouette petite robe d’été pour les années à venir !

Enfin sinon, vu que les mariés viennent juste de se dire oui là… Tous nos vœux de bonheur aux Brestois ! (s’il y a le moindre accroc, j’aurai l’air d’une [BIIIIP] et je renoncerai définitivement à programmer mes articles).

* Bon en vrai j’ai un téléphone qui fait téléphone, réveil-matin et agenda, et c’est bien assez.

** Oui un 31 août, des bérets en polaire. Mais la mariée a dit : « Oui mais c’est à Brest« . C’est la mariée qui l’a dit hein, c’pas moi !!!

Publicités

9 réflexions au sujet de « Paré à virer mon capitaine ! »

  1. Ils sont beaux tous les 3.

    Angélique avec sa belle, belle robe faite maison. Je suis admirative comme elle est belle !
    Jérôme avec son beau pantalon blanc, sa marinière rayé et sa sublime casquette.
    Et Gussette avec sa petite robe juste dans les tons qui vont bien, son petit pull blanc et son petit béret marin qu’elle n’a pas quitté de la journée. (pas idiot la polaire à Brest surtout au château ou il faisait quand même frais.)

    1. Oui, Jérôme a réussi à être parmi les 3 en costume pour le mariage de ma petite soeur, et parmi les 3 sans costume à mon mariage. Bravo !
      Sinon, Angélique bravo pour ta robe, j’ai été bluffée par le col, je croyais que tu avais acheté un t-shirt et que tu avais adapté pour y ajouter la jupe.
      Et pour les berets en polaire : ben Corwin en a eu un polaire à sa naissance qui était super sympa, j’ai même pas pensé à demander si ça se faisait en autre chose qu’en polaire !

      (espèce de Geekette)

      Bonus : la robe de mariée que j’ai bien fait de ne pas choisir : http://www.lamagiedescorsets.com/images/RobesMariees/Decalees/AliceKhayati.JPG

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s