Couture nature (1)

Je vous en avais parlé il y a quelques temps : un couple d’amis a choisi de célébrer ses Noces sous la tutelle de Dame Nature, et j’ai choisi d’allier nos tenues vestimentaires à tous les trois avec le thème du jour. Dans ce post, je vous propose de découvrir la merveille réalisée pour Gussette.

Quand je monte un projet couture (autre que de copier un patron existant), il y a quelques étapes indispensables :

  1. recherches sur Internet : Internet est évidemment l’élément incontournable dans ma vie. Je pourrais presque me passer de patron (de couture), mais pas d’Internet !
  2. recherches sur papier : Je prends ma mimine, un crayon, un bout de papier (parfois une simple enveloppe usagée… j’aime le confort !) et je griffonne l’idée qui se forge dans ma petite tête, en plaçant les coutures, ce qui me permet de réfléchir en même temps au type de patron dont j’aurai besoin.
  3. recherche de patrons qui serviront de base et adaptation : Cette étape est la plus compliquée de toutes. J’ai décidé de passer à une autre méthode qui consiste à réaliser mon patron de base puis de l’utiliser comme support pour le reste. On verra si ça marche une autre fois cela dit.
  4. passage à l’acte

Bon par contre, une fois un projet réalisé, j’ai la fâcheuse manie de jeter mes crayonnés, résultat je ne vous montrerai pas les projets que j’avais fait pour la robe de Gussette. C’est pourtant assez intéressant de voir comment ça évolue au fur et à mesure, d’autant que mon objectif ici était de faire la robe intégralement sur des restes de tissus, avec un modèle simple à réaliser, mais en gardant quelque chose d’assez chaud quand même vu que c’était pour mars (je précise que le concept des restes fonctionne pour les vêtements d’enfants, mais nettement moins pour les vêtements adultes, cela dit on en reparlera pour ma tenue à moi… que vous attendrez parce que les photos sont dans l’appareil photo de ma mère qui se trouve elle-même en Polynésie actuellement… on ne se prive de rien)*

Donc concernant la robe de Gussette, l’étape 3 a été assez rapidement pliée pour une fois : à partir d’un patron de tunique à manches raglan de chez Petit Citron, j’ai allongé les manches et le bas de la tunique pour en faire une robe à manches longues bouffantes, et j’ai posé des appliqués et des éléments en volume sur le devant pour réaliser un paysage.

Une fois sorti de la machine à coudre, ça donne ça :

Robe "nature" pour Gussette - devant
Robe « nature » pour Gussette – devant
De dos
De dos
Gros plan sur la fleur
Gros plan sur la fleur
La doublure
La doublure
Sur le top modèle
Sur le top modèle

Observez au passage les pougnacs** : je pose le biais comme une grosse porcasse, mais je travaille à m’améliorer, si si…

Évidemment, je n’ai pas pris le temps de tester la robe sur la starlette avant le jour J. Alors évidemment je me suis fait une grosse frayeur quand je n’ai pas réussi à passer la tête. Mais forcément ça a été beaucoup plus facile quand la starlette en question a arrêté de gigoter dans tous les sens***.

* Je progresse avec les parenthèses à rallonge, c’est pas mal hein…

** Mais si ce mot existe, bande de Parigos !

*** Merci à son papa et à sa papaïte aigüe.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Couture nature (1) »

  1. Hé, moi aussi je balance mes idées (de recette, de trucs variés) sur de vieilles enveloppes qui trainent, c’est ce qui m’inspire le plus. Et puis comme il n’y a pas beaucoup de place, pas trop d’angoisse de la page blanche !
    Mais… mais… Gussette souris ? trop chou dans sa petite robe !

    1. Oui alors bon, faut pas croire, Gussette ne passe pas son temps à râler – pleurer – chougner – faire des caprices (ne rayer aucune mention). Figure-toi que, globalement, elle est quand même très mignonne, même si tu n’as pas vraiment eu l’occasion de t’en apercevoir ^^ (faut dire que tu ne l’as vu que le soir, donc à un moment où elle est fatiguée)

      1. Ca n’empêchait pas qu’elle était toute mignonne ! Mais je te taquine, c’est vrai qu’on l’a vue au moment du bain et après un passage dehors par des températures négatives puis dans un restau trop chauffé…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s