Ablation digitale

L’un des petits plaisirs de la parentalité, c’est la poussée dentaire.

Pour les novices : à la naissance, un bébé est la plupart du temps dépourvu de dents*. Les dents doivent donc percer la gencive pour pouvoir sortir au cours des premiers mois de vie ce qui fait très très mal**. La moyenne pour la première dent est environ à 6 mois. Pour une raison très certainement stupide, elles ont tendance à pousser par paires et dans un ordre relativement précis.

Pour Gussette, il a fallu attendre qu’elle ait 8 mois et 10 jours (précis hein !!!) pour qu’elle sorte sa première dent, suivie de près par la deuxième : les deux incisives du bas comme il se doit. Les deux suivantes sont sorties pour son premier anniversaire : les incisives du haut comme il se doit. Notez que Gussette ne semblait pas particulièrement pressée pour sortir ses premières dents, mais elle s’est vite rattrapée. Dans l’hiver, elle a sorti les 4 incisives manquantes et 4 molaires, de préférence de façon anarchique (elle a sorti ses 4 molaires alors qu’elle arborait fièrement 7 incisives, comme quoi les normes hein…).

Bon globalement, elle a super bien géré les dents. Les fesses un peu rouges (oui c’est rigolo les effets secondaires de la poussée dentaire) et une maladie par dent (merci la Dame Docteur pour votre accueil), mais elle n’a pas vraiment semblé en souffrir trop. Tant mieux car j’ai assez rapidement renoncé à badigeonner ses gencives de diverses lotions apaisantes. Trop douloureux. Pour moi.

Mais là depuis une dizaine de jours, elle assume assez mal (avec un pic très impressionnant et franchement désagréable à l’occasion du mariage des Chiwis). A noter que je ne sais toujours pas quelle dent essaie de sortir hein. Je ne sens rien au niveau des canines et l’exploration des dernières molaires et assez périlleuse.

Mais voilà, là ce soir, j’ai décidé mettre du Dent-en-barre à Gussette car les douleurs l’ont réveillées la nuit dernière. Toujours rien au niveau des canines, mais on masse quand même parce que ça soulage il parait. Quant aux molaires… Ben, ce n’est pas ce soir que je vous le dirai, et je pense que ça attendra la sortie d’un chicot quelconque car je n’ai pas l’intention de me faire recoudre le doigt tous les soirs.

Alors là je m’adresse à présent aux industries pharmaceutique et de puériculture :

  • A la première je demanderais de bien vouloir mettre au point un truc contre les douleurs dentaires qui ne nécessite pas de sacrifier une partie de la masse corporelle parentale à chaque utilisation. Sachant qu’un enfant normalement constitué sort 20 dents au cours de ses premières années de vie. Sachant qu’une mère possède 10 doigts auxquels on peut ajouter les 10 doigts paternels, et si vraiment il le faut, les 20 orteils desdits géniteurs. Et soit T le temps qu’une dent peut mettre à sortir, cette valeur étant incertaine voire très longue. On obtient donc l’équation suivante : (T*20)/40=pas assez de doigts. Non mais vraiment, en sirop, en suppo, en ce que vous voulez mais pitié arrêtez avec les pommades et les lotions en application directe !!!***
  • A la seconde je demanderais de bien vouloir mettre au point une protection quelconque pour la main à meurtrir. Chais pas moi, un dé à coudre souple en silicone par exemple… Creusez-vous les méninges, vous avez bien des gars payés pour ça non ?!

Donc au cas où vous n’auriez pas tout à fait saisi, ma fille a une fois de plus confondu mon doigt avec un anneau de dentition. Sauf que là, elle a décidé de ne pas lâcher l’affaire et d’appuyer très très TRÈS TRÈÈÈS FOOOOOORT. Une heure après mon doigt est encore engourdi et tout chaud. Aïeuh.

* La légende dit qu’un enfant qui nait avec une dent fera un bon dictateur aura un destin d’exception à l’image de Jules César, Louis XIV et Napoléon

** La légende Mme Nounou dit que si un adulte devait connaître cette douleur, il ne la supporterait pas

*** En ce qui me concerne, je vais gentiment revenir au bon vieux Boboprane en pipette

EDIT de 23h : il me vient une révélation ! Si ça se trouve, en vrai, ma fille est juste cannibale…

Publicités

4 réflexions au sujet de « Ablation digitale »

  1. Alors le dé en silicone, tu trouves ça dans ta mercerie préférée (bon, ptet pas en silicone, mais solide et souple). Demande un dé pour patchwork. Couturière 1 – puériculture 0 !
    Pour le reste je peux pas commenter, pour moi le mal de dents des petits n’enfants c’est une légende urbaine (je suis déjà dehors)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s