A défaut de fin du monde…

… Au moins on aura eu la fin de l’année !

Donc comme il se doit, bonne et heureuse année à tous : joie, santé, bonheur, prospérité et tout ce qu’on peut vous souhaiter de bon

Pour conclure 2012, on relèvera les événements majeurs suivants :

  • Gussette a fait son premier festival d’Angoulême ;
  • Gussette a grandi, a appris à se retourner, à rester assise, à s’asseoir, à se mettre à 4 pattes, à marcher à 4 pattes, à se mettre debout, à marcher en se tenant, à marcher sans se tenir… pour ne parler que motricité. Fiou ! C’est dense la vie de bébé… ;
  • Gussette a fait 2 accidents domestiques et s’efforce chaque jour de rallonger la liste ;
  • Gussette a fêté son premier anniversaire ;
  • J’ai sevré mon bébé et c’est encore mon drame parce que…
  • … Gussette a découvert les joies de la maladie, et manifestement elle aime ça vu qu’elle en redemande ;
  • Jérôme a passé tous ses week-ends pendant 6 mois à faire du ponçage et de la peinture avec divers intervenants super sympas ;
  • Nous avons réussi à avoir des déboires avec à peu près l’ensemble des organismes possibles : 2 fournisseurs d’accès Internet, 1 fournisseur en électricité, 1 fournisseur en eau potable (pour 2 problèmes différents), 2 sous-traitants d’installation téléphonique, la mairie… j’en oublie sans doute ;
  • J’ai mis ma maison en carton avec un bébé dans les pattes ;
  • Nous avons demi-déménagé 3 fois (la dernière a été la bonne, c’est déjà ça). Adieu Sainte Hélène, bonjour Lacanau ! En conséquence, ce blog a mouru à petit feu pendant 6 mois ;
  • Nous avons à présent une maison qui ferait passer Buckingham Palace pour la cabane au fond du jardin… Non, j’exagère un peu… pour une grange à blé ;
  • Nico et Gégé se sont mariés ;
  • Yucca et Quentin sont nés (EDIT : et aussi Raphaël et Eléa et Eléa-Rose et Maë aussi… rhâââ je savais que j’en oubliais !!!) ;
  • J’ai fait mon baptême de l’air ;
  • J’ai regarder ma forêt partir (encore) en fumée ;
  • J’ai fait une quinzaine de cys… de trucs super pas agréables que c’était déjà pénible d’en faire une par an… ;
  • Ça fait 6 mois que je re-rééduque mes Pyrénées et ça devient vraiment long ;
  • Non je ne suis pas enceinte (manifestement, certains ont besoin d’un démenti officiel).

Sur les Terres Angéliques, vous avez été :

  • 362 en janvier pour 6 articles
  • 275 en février pour 5 articles
  • 263 en mars pour 3 articles
  • 229 en avril pour 5 articles
  • 255 en mai pour 5 articles
  • 142 en juin pour 0 article (ça reste le mois le plus rentable !!!)
  • 109 en juillet pour 1 article
  • 159 en août pour 5 articles
  • 272 en septembre pour 9 articles
  • 453 en octobre pour 11 articles (merci le Livre des Visages, même si ça me fait mal de l’admettre)
  • 254 en novembre pour 8 articles
  • 332 en décembre pour 9 articles

WordPress vous offre son traditionnel compte-rendu en feu d’artifice

Voilà, j’ai rendu ma note barbare de l’année, maintenant on peut se défouler ? Par exemple un compte-rendu de mes « vacances », ou pourquoi je sais désormais que si l’ambiance de Noël ne vient pas, c’est un signe avant coureur de fêtes pourrites.

  • Samedi 22 décembre : je suis partie en vacances sans tranquillité, un problème au boulot fait que pour la première fois, nous n’avons pas fermé la médiathèque en ayant tout bien clôturé, et même après reprise, je ne sais toujours pas si on l’a dans l’os ou si en fait c’est pas un problème. Qu’à cela ne tienne, on a fêté le Noël à 2€
  • Dimanche 23 décembre : début des croissants, je me rends compte 1/2h après la fermeture des derniers magasins à Lacanau que je n’ai plus de film alimentaire, matériel pourtant très important pour le feuilletage des croissants. Merci Maman, tu as sauvé les croissants de Noël !
  • Lundi 24 décembre : Gussette tousse, elle est grognon, elle mange mal. Je n’arrive pas à avancer correctement les croissants et les brioches, ni ma traditionnelle robe de Noël que je n’arrive jamais à terminer à temps. Je m’en sors finalement pour la bouffe, et je me rends au réveillon en petite culotte (meuh noooooon… par habitude, j’ai toujours une jupe en dépannage quelque part)
  • Mardi 25 décembre : Gussette fait 39.3° de fièvre et refuse de s’alimenter. Urgences pédiatriques. Angine virale.
  • Mercredi 26 décembre : Noël chez Belle-Maman, Gussette refuse de s’alimenter et de prendre ses médicaments, elle ne mouille plus ses couches.
  • Jeudi 27 décembre : Gussette a toujours 38.5° de fièvre et elle refuse toujours de s’alimenter. Ca fait 2 jours qu’elle vomit son biberon du matin, seul repas qu’elle accepte normalement. Au téléphone, le médecin recommande d’aller faire une radio des poumons aux Urgences Pédiatriques. 4h perdues pour apprendre que la fièvre virale peut durer 1 semaine et qu’il faut lui donner à manger par petites quantités, et pour avoir une ordonnance d’Advil. De retour à la maison, je file à la pharmacie récupérer l’Advil. Il n’aura finalement pas servi : du moment où on rentre, Gussette va mieux.
  • Vendredi 28 décembre : Ouf, une journée de détente !!!! Mon collègue Bédéchris passe nous voir en fin de matinée pour papoter BD, youpi !!! \o/
  • Samedi 29 décembre : Ma belle-sœur vient manger à la maison. Deux ans que l’invitation traine en longueur, ça y est, elle est venue ouvrir les huîtres !  On se détend un peu à nouveau, mais je ne suis pas tranquille, Gussette refuse toujours de s’alimenter et ne mouille toujours pas ses couches.
  • Dimanche 30 décembre : Rendez-vous à Cap Sciences avec Mannick pour aller voir l’expo Lascaux III avant qu’elle ne se termine. Gussette est pénible (alors qu’elle est parfaitement capable d’être super mignonne sur des sorties plus tendues de la ficelle), elle est fatiguée, elle mange peu (mais elle mange un peu… 10 cuillers de purée et 1/2 compote !!!). On en profite pour manger tous ensemble au resto, Gussette s’est endormie dans la poussette. 1h d’attente, un resto cher pour des quantités minables et une qualité médiocre. On n’y remettra pas les pieds, c’est sûr. On découvre que Gussette aime le pain d’épices de sa tante. Mannick, il me faut ta recette.
  • Lundi 31 décembre : enfin les vacances ! Gussette va mieux, elle recommence à manger. Pour les couches, c’est pas encore ça, je suis plus inquiète que jamais mais pas assez pour appeler le 15 et finir (encore) aux Urgences Pédiatriques. Je surveille. En attendant, je finis ma robe de Noël 1/2h avant l’arrivée de nos amis. Ce soir, c’est la fête.
  • Mardi 1 janvier : Stitch, Sonic, Ficus et Yucca sont restés dormir à la maison et passent la journée avec nous, c’est super chouette et je me sens enfin en vacances. Je reprends le travail le 2…
    Gussette mange de mieux en mieux, et elle recommence à faire pipi. C’est la fête, elle sera en parfaite santé pour retourner voir Mme Nounou jeudi. Moi j’ai besoin de vacances.
Publicités

2 réflexions au sujet de « A défaut de fin du monde… »

  1. Le 25 sinon, on a aussi été manger le dessert chez mon papa, histoire d’être plus près de l’hosto et de casser la croute en chemin. Parce que bon, le 27, c’était un aller-retour sans casse croute, c’est tout de suite moins glamour ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s