Les jeudis pas gentils

Je sais pas vous, mais chez moi, le jeudi, ça a toujours été un jour pourri.

Quand j’étais gamine, c’était le lendemain du mercredi, donc de la reprise des cours. Forcément pas cool du tout.

Quand j’étais étudiante, c’était toujours le jour où tombaient les cours les plus barbants (les secrétariats des UFR devaient sans doute comploter pour rassembler tous les trucs les plus pénibles). Y’a aussi une période où on m’a collé un énorme trou de plusieurs heures entre les cours du matin et ceux de l’après-midi. Qu’à cela ne tienne, j’en ai profité pour aller manger chez ma Mémé bien aimée*, et ça, ça en a sauvé des jeudis !!!

Depuis que je suis entrée dans la vie active, le jeudi, c’est jour de réunion (et là y’a de quoi se tirer une balle) et de déplacements.

Le jeudi, ça aurait pû se contenter d’être MON jour pourri, mais le jeudi, c’est aussi un jour d’air, celui où je devrais avoir +3 lignes à tous mes jets de Ka** donc déjà c’est pas normal, et en plus j’ai constaté (et pas que moi d’ailleurs), que le jeudi :

  • à la médiathèque, on s’ennuie : personne n’est capable de l’expliquer, mais voilà, c’est comme ça, les stats de fréquentation du jeudi pousseraient un poisson rouge à se suicider de lassitude (c’est dire !)
  • aux activités c’est encore pire. A la gym, tous les cours sont blindés. Sauf à celui du jeudi.
    Fréquentation moyenne : 3 personnes par cours. Il est arrivé que la prof se retrouve seule…

Et v’là ti pas que l’aut’ jour, Mme Nounou me sort que de toutes façons, elle le sait, le jeudi, Gussette est TOUJOURS de mauvais poil. CQFD.

Alors voilà, moi je suis curieuse de savoir : un sociologue a-t-il pris la peine d’étudier l’étrange phénomène du jeudi pas gentil ? J’aimerais bien comprendre ce qui cloche…

* Une grosse pensée pour elle. Ça fera 9 ans dans 2 semaines qu’elle aura quitté nos vies…

** Pardon, je dévie

Publicités

11 réflexions au sujet de « Les jeudis pas gentils »

  1. Moi, j’aime bien le jeudi.
    C’est le jour ou les enfants reprennent l’école après un mercredi ou maman a passé son temps à trimbaler les petites chéries a pleins d’activité. Vivement le dodo…..
    Le jeudi, c’est le jour ou je vais à la danse.
    Le jeudi, il n’y a pas trop de monde dans les magasins. Autrefois, c’était le mardi mais tout le monde a du s’en apercevoir. maintenant, le mardi, c’est plein.
    Généralement, le jeudi, j’essaye d’aller voir mon papa.
    Le jeudi, c’est le calme avant le grand rush du WE et des expos.
    bref, j’aime bien le jeudi.

  2. Si ça peux te rassurer à la librairie non plus il n’y a personne le jeudi. Mais pour l’enquête sociologique je peux poser la question à lapin, il est psychosociologue.

      1. Alors je lui ai posé la question et il m’a dit que le jeudi c’était pas pourri. because : Bientôt le week-end, enfin lui il bosse pas le samedi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s