Nous vs FA : le match !

A ma droite : FA. Vous l’aurez compris, c’est notre fournisseur d’accès, dont nous tairons le nom par égard pour sa réputation. Rien à voir avec le Fichier d’Actions, donc (bande de geeks !)*. Notre catcheur prendra donc ici le doux nom de FA.
A ma gau… Ouais enfin bon, on va dire ça quand même parce que je peux difficilement me mettre au milieu, ça c’est la place de l’arbitre. Donc à la gauche de moi-même : nous. Jérôme et mon auguste (rien que ça) personne.

J’avais envisagé de vous faire un compte-rendu de match round par round, mais ça ne colle pas du tout avec mon style rédactionnel chaotico-sylphique. Du coup, vous aurez juste droit au rapport complet de la petite histoire. N’en déplaise aux adeptes des sports de combat : aux petits coins, le match ! Je ne ferai pas carrière chez les commentateurs sportifs.

DONC :

Depuis plusieurs années, nous regardions sagement FA nous rouler dans la farine et nous dépouiller financièrement sans l’ouvrir. Mais par je-ne-sais quel miracle, au mois de décembre, nous avons décidé de mettre un terme à cette mascarade qui commençait à passablement nous courir sur le haricot. Il faut dire qu’au fil du temps, la liste des roulements de farine commençait à s’allonger exagérément.

Pour exemple, un contrat signé à 32.90€ en 2005 nous était facturé à des tarifs de plus en plus élevés, jusqu’à atteindre 39€ et des brouettes au cours du 4° trimestre 2011. Bien loin de la tarification initiale donc. FA s’est défendu, signalant d’une part une hausse de la TVA en 2008, ainsi que des appels vers des mobiles, facture détaillée à l’appui**.

Une facture ??? Comment ça une facture ? Mais c’est que nous ne recevions plus de factures depuis le rachat de FA1 par FA2 en 2009 (oui, en fait, FA est multicéphale). J’ai bien tenté d’aborder le sujet une fois avec le SAV qui m’a assuré que Jérôme les recevait sur son compte en ligne. Bon, évidemment, je n’y ai pas accès alors je n’ai pu que croire mon interlocutrice sur parole sur le moment, jusqu’à ce que nous fassions le test en direct avec ledit Jérôme : cliquer sur le lien « accéder à vos factures » déconnectait directement. Ça c’est vu. Bon, vous me direz : mais pourquoi ne pas avoir rappelé cette cruche d’idiote qui t’a renseignée ? Parce qu’attendre 3/4h à chaque fois, et pour finalement tomber sur un(e) incompétent(e) qui me tient la jambe pendant 1/2h sans rien faire, ça me gave passablement. Voilà.

Donc en fait, les factures, nous les recevions sur un autre compte dont nous ignorions jusqu’à l’existence (et la minette du SAV aussi manifestement), et encore, il fallait demander l’activation de l’accès aux factures. Mais bien sûr. Pour couronner le tout, les factures ne sont mémorisées que sur un an, donc de 2009  à 2011, on peut toujours se gratter pour récupérer les factures.

Autre anecdote croustillante : le dernier changement de box au cours du dernier trimestre 2011… Le branchement du téléphone fixe n’a jamais fonctionné. Sympa.

Tout ceci nous a donc finalement amené à envoyer un petit recommandé arrosé à FA chéri. Avec le recul, je ne vous souhaite pas de recevoir un courrier de mécontentement de ma part, ça donne des extraits tels que « vos services de hotline (passablement incompétents au passage) » ou encore « Au choix : soit vous n’avez aucune considération pour votre clientèle, soit la notion temporelle de vos agents laisse passablement à désirer. » Et en plus j’y prends plaisir, c’est du pur sadisme (« Chouette chouette chouette, FA a encore fait des bêtises, je vais à nouveau pouvoir lui écrire une lettre d’amour !!!). Bref, nous l’avons menacé au passage de nous casser de chez lui lors de notre déménagement parce qu’on n’était pas contents du tout du tout du tout.

Alors FA est plein de délicatesse : après avoir tenté une fois de m’appeler (et échoué : mince alors, des fois j’ai une vie !), il nous a écrit son désarroi à ne pas réussir à nous joindre (pauvre de lui) et nous invite à le rappeler vite vite vite vite. Le concept est pour le moins original mais je tombe dans le panneau. Un charmant monsieur me répond et règle illico mon problème de facture. Puis il entreprend de s’attaquer à celui du branchement du téléphone.

Madame, tentez de brancher votre téléphone sur la box
Mais mon cher monsieur, si je débranche ma prise téléphonique, nous allons être coupés !
En effet Madame, vous êtes d’une perspicacité sans fin ! Votre numéro de portable est-il bien le 06******** ?
C’est bien cela mon bon monsieur.
Hé bien Madame, faites votre branchement, je vous rappelle dans la seconde.***

J’attends toujours son coup de fil. Certes il était alors 21h30. Son service se terminait à 22h, mais pour autant que je sache, FA n’embauche pas de fonctionnaires****, et rien n’empêchait mon interlocuteur de me rappeler le lendemain si vraiment cela lui avait été impossible dans la 1/2h de service qui lui restait. En tous cas, ne comptez pas sur moi pour les rappeler, j’estime en avoir déjà fait beaucoup en le faisant une première fois.

Donc là, pour faire plaisir aux fans de catch, globalement on vient de terminer le round 1 (même si j’ai un peu débordé en fait). On s’est pris des bons marrons dans la tête, on a encaissé, on lui a mis un pain, un seul mais bien violent, et il a tremblé à peine avant de répliquer. Le bilan est globalement neutre : certes il mène à la fin du round, mais nous avons toutes les cartes en main pour prendre le dessus.

Donc fin février, nous envoyons une deuxième lettre d’amûûûûûûr à FA. Cette fois c’est la bonne : puisqu’il n’a pas su répondre favorablement à notre avertissement, c’en est fini, nous mettons un terme à une relation pourtant si passionnée. Bien entendu, puisqu’il a fait défaut de ses engagements, il peut se mettre ses frais de résiliation dans le fondement : je n’ai pas l’habitude de payer pour les erreurs des autres. Je suis comme ça moi : pas généreuse pour un sou. Courrier recommandé avec accusé de réception donc.

Trois jours après, je reçois un texto du genre plaisant. Un truc du style : « Nous avons bien reçu vous courrier. Vous pouvez appeler le service client à *tel numéro*« . Je regarde mon téléphone avec étonnement, puis avec colère, et je répond ainsi à la petite machine noire : « Les Héllènes sont, parait-il, adeptes de la sodomie. Je suis prête à offrir à FA chéri des vacances dans leurs contrées« . Enfin globalement c’était le sens de ma pensée.
Sauf que le lendemain, Jérôme me dit qu’il a reçu un mail similaire, voire un peu plus explicite du genre « Veuillez confirmer votre résiliation auprès de notre Service Client« . J’aime leur conception du recommandé avec accusé de réception. Ce que je n’ai pas manqué de leur faire savoir par la suite.

Donc Jérôme est plus aimable que moi : il a décroché son téléphone. Et son interlocuteur a regretté de ne pas m’avoir eu moi plutôt. Car autant je m’amuse comme une petite folle par écrit, autant Jérôme de vive voix, ça vaut le détour (demandez à mes parents !!!). Inutile de dire qu’à la fin de la conversation téléphonique, notre contrat était résilié et les frais de résiliation avaient rejoint la corbeille à papier.

Fin du round 2. FA s’est pris une grosse mandale, il chancelle grave et peine à garder son équilibre. On pourrait croire à une victoire par KO, mais FA est solide, il y aura donc un round 3.

Début avril, Jérôme me fait : « Oh dis, j’ai reçu une facture de fin de contrat de FA. On a 45€ de frais de résiliation !« 

Ni une ni deux, nous nous rendons chez notre banquier afin de résilier le prélèvement (ce que, dans notre innocence, nous avions jugé inutile de faire avant), en précisant bien qu’il s’agit du prélèvement de la box car figurez-vous que FA est également mon fournisseur de ligne mobile.

Et ni deux ni trois, je reprends ma plume mon clavier pour écrire un mot un recommandé avec accusé de réception, copie au PDG de FA et à UFC Que Choisir, parce que je veux bien être joueuse, mais faut pas trop me chercher non plus. J’ai accessoirement intégré un petite phrase taquine imaginée par Jérôme (« En votre aimable règlement« ), rapport au fait que si on regarde dans les détails, ils nous doivent un paquet de sous. Bizarrement, dans les deux jours, le Service Client me rappelait, et face à un premier échec, retentait le coup dans la journée (Oh miracle !). Quelques explications plus tard, je faisais une croix sur mon règlement, ils faisaient une croix sur leurs frais de résiliation.

Victoire par KO (même si FA nous a égratigné le nez).

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Parce qu’en grands sadiques nous aimons achever nos adversaires.

Quelques jours plus tard, je reçois un texto de FA-version portable. Le paiement de mon abonnement mensuel n’est pas passé. Non mais c’est pas possible… Ah ben en fait si. Renseignement pris auprès de ma banque, et la guichetière ignorait ceci, FA-fixe et FA-portable, c’est un seul et même numéro d’organisme, ma banque ne peut pas faire dans le détail, alors elle a tout pété !

ÉPILOGUE

Hé oui, même si vous l’ignoriez, les épilogues n’existent pas seulement dans la littérature, il y en a aussi dans les matchs de catch.

J’ai réglé ma facture de portable par carte bleue sur Internet, FA a mis 3 jours avant d’intégrer cet état de fait et a continué de réclamer ses sous. J’ai pourtant, dès le lendemain, recontacté le Service Client afin de vérifier l’encaissement de ladite somme qu’un interlocuteur manifestement congolais m’a confirmé « Oui oui Madame, nous nous excusons de cette erreur technique, le prélèvement de la somme de **€ a bien été pris en compte, nous nous excusons, c’est une erreur technique, veuillez nous excuser« ***** Après quoi ce monsieur m’a gentiment signalé que mon forfait était hors de prix et que je pouvais désormais bénéficier d’un forfait plus avantageux pour nettement moins cher. Il a sans doute omis de me rappeler que cela m’engagerait à nouveau pour 24 mois alors que je suis désengagée depuis le mois de septembre…

* Et c’est là que je me rends compte que parmi mes lecteurs connus, pas un ne sait ce qu’est un Fichier d’Actions, en fait c’est moi la Geekette, je retourne me cacher.

** Au passage, nous n’utilisons jamais le téléphone fixe pour appeler vers des mobiles, ma propre ligne de portable est plus ou moins faite pour ça, mais bon, je veux bien croire à une défaillance soudaine et simultané de nos deux cerveaux.

*** Dans la réalité, l’échange n’était effectivement pas si franchouillard ! Pour être honnête, j’entendais bien faire comprendre à cette aimable individu mon mécontentement, et mon ton était tout sauf cordial.

**** Cet indice vous permettra d’ors et déjà d’éliminer un fournisseur d’accès de la liste des potentiels. Et je rappelle au passage qu’étant moi-même fonctionnaire, je suis en droit de nuire à leur réputation, même si l’image est infondée.

***** Cette fois, je n’exagère pas la politesse du monsieur qui a BIEN insisté sur le fait qu’il s’excusait. Par contre je vous fait grâce de l’accent, ne souhaitant pas être taxée de xénophobie : je respecte tout à fait les Congolais. Par contre, je respecte beaucoup moins la manie qu’ont les fournisseurs d’accès à expatrier leurs services d’accueil téléphonique dans des pays où les employés seront payés au lance-pierre et qui rendent certaines conversations tout à fait épiques.

Il va falloir que je me calme sur les notes de bas de page sur les articles de cette longueur, ça devient invivable !!!

Publicités

6 réflexions au sujet de « Nous vs FA : le match ! »

  1. Eh, dis, votre nouveau futur FA, c’est qui ?
    Parce que bon, chez Fr** (pas de marque !), 0 euro le mobile en plus des 32 euros de la box. Moi je dis ça, je dis rien…
    Et pour ceux qui pensent que le service n’est pas mieux : je pense que le service est le même chez tous les FA ! Alors autant aller chez le moins cher.

  2. Notre FA actuel c’est plutôt FA-LESS, il fonctionne plutôt bien sous les ponts. Mais on compte bien passer chez « chut chut pas de marque » après.

  3. Comme je vous comprends ! Je suis un peu pareil : longue à la détente, experte en procrastination, mais au bout d’un (long) moment, faut plus trop me chercher ! Moi je voudrais bien lire une de tes lettres gratinées ! (bizarement j’imagine beaucoup plus difficilement Jéjé s’énerver au téléphonne^^)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s