Et le sommeil dans tout ça

Le sommeil, vaste sujet s’il en est.

Avant, il y a l’innocence. Une mauvaise nuit, c’est une nuit (une seule) pendant laquelle ce con* de chat a foutu** le bordel ***, les voisins bourrés ont déraciné un arbre rien qu’avec leurs hurlements, le stress vous a empêché de fermer l’œil… Les exemples sont légions et les nuits pourries MAIS le cas reste isolé dans le temps.

Puis il y a le TEEERRRRIBBBLE premier trimestre. On dort le jour. Pas la nuit. Le problème étant que votre patron, lui, vous demande d’être opérationnelle de jour. La nuit il s’en fiche un peu lui. D’ailleurs je propose de faire circuler une pétition pour qu’on ait un congé mater pendant le premier trimestre !

Puis il y a le troisième trimestre. Toutes les nuits à heure fixe, la baleine tente de rouler hors du lit.
– Mmmmh… ‘a va pas ? Zzz…
– Si si, je vais juste faire ma tournée nocturne des petits coins

A ce stade, le sommeil est perturbé à fréquence quotidienne, mais c’est encore gentil.

Puis vient la naissance. A noter d’ailleurs qu’on appelle l’expulsion du placenta « la délivrance » pour nous faire croire que ça y est, c’est fini. Mouahaha, la brigade des nurses a encore frappé. En vrai ce qui est fini, ce sont vos nuits, malheureux géniteurs !

La nuit qui a précédé mon accouchement, lorsque les contractions ont commencé à devenir vraiment gênantes, mon obsession était de parvenir à dormir un peu parce que ce serait ma dernière nuit de sommeil avant longtemps. Le plus drôle dans tout ça, c’est qu’une fois la Gussette sortie de son cocon, dormir la nuit ne présentait qu’un intérêt mineur pour moi. Jérôme n’a manifestement pas partagé mon point de vue lorsque nous sommes rentrées à la maison (voir le dernier paragraphe de cette note). Toujours est-il que j’ai vécu avec angoisse les espacements de tétée de la Gussette (« Mais pourquoi elle ne se réveille pas ??? Elle doit crever la dalle, pauvre bout de chou ! Une si petite créature ne peut pas survivre aussi longtemps sans manger !« ) et j’ai presque moins dormi que si elle s’était réveillée pour manger.

Et puis elle a fait ses nuits. Bêtement, on s’est ré-habitué à dormir. Du coup, les réveils nocturnes systématiques d’une Gussette angoissée/affamée/endolorie des gencives/amusée**** (rayez la mention inutile) sont franchement pesants (« Mmmmh… Guchette…. Zzz… Dors« ). Pour mémoire, depuis le demi-déménagement, Gussette dors dans la même pièce que nous. J’ai soudain hâte qu’elle ait sa chambre !!!

L’angoisse vient quand on réfléchit à l’avenir. Ce n’est pas parce qu’un enfant grandit qu’il dort toute la nuit. Bientôt, à nous les cauchemars, les pipis au lit, les Maman-j’ai-vomi et tout le toutim. En fait, nous avons hâte qu’elle soit adolescente. Non qu’on dormira mieux hein, parce que les ados qui font le mur/ne rentre pas à l’heure dite, ça n’aide pas Papa et Maman à dormir. Par contre on se fera un plaisir à faire du bruit devant la porte de sa chambre à 8h le lendemain matin. VENGEAAAAAANCE !!!

* 1 centime dans la boîte à gros mots

** et encore 1 centime dans la boîte à gros mots

*** et encore 1 centime dans la boîte à gros mots. Je vais être vite ruinée moi. En plus, Jérôme a décidé d’ouvrir le compte en banque de Gussette avec le contenu de ladite boîte. Au moins son héritage ne sera pas taxé ! Surtout si Jérôme parvient à ses fins : il estime que le cours du gros mot n’est pas assez élevé.

**** Maintenant Gussette se réveille la nuit pour jouer ! Et vas-y que je tape comme une branque sur le matelas avec mes petits pieds… Et vas-y que je donne des grands coups de poings sur le bois du lit (qui résonne le con (et voilà, encore 1 centime))… Et vas-y que je bavarde pendant une demi-heure… Et après, quand elle est bien excitée, elle n’arrive plus à s’endormir, alors elle hurle.

Bon sinon, je ne sais pas si vous avez relevé le miracle, mais on dirait que je suis de retour sur la blogosphère !

Publicités

9 réflexions au sujet de « Et le sommeil dans tout ça »

  1. Ha les nuits de nos chers petits!! C’est sur, y a beaucoup de choses à en dire!!

    Pour ma part, je n’ai rayé aucune mention inutile, ben oui, avec les trois, je suis servie!!
    Je te cache que j’ai bien retrouvé Lou en te lisant, hé oui, son dernier jeu, c’est se mettre perpendiculaire de la tête de lit, les pieds en l’air et vas-y que je tape sur le montant du lit et que je suis morte de rire sauf que moi, je ris pas du tout !! ha ça non!! il est juste 3h du mat et je me léve à 6h!! cherchez l’erreur!!
    Jeanne, elle, me fais des angoisses nocturnes regulierement et Emma, là c’est plus sympa, parle dans son sommeil avec des crises de rires!! Pour le coup, c’est nous qui essayons de garder l’oeil ouvert et de tendre les oreilles pour comprendre ce qu’ele raconte!!

    Petite question? Tu fais reference à quoi ou qui pour ce qui est la question de faire le mur?? :p

    Et pour finir, je suis pour ton retour sur la blosphere!! A quand un bouquin édité du blog!! 😉

  2. Ah, merci, je sais maintenant combien il faut mettre à chaque fois dans la boîte à gros mots. Si vous comptez ouvrir un compte en banque avec le contenu, il faudra vous méfier : quand Gussette sera capable de raconter sa vie, elle aussi elle va participer à la boîte à gros mots ! Il y a ceux qui disent qu’on enlève 1 pièce à chaque fois qu’elle en dit un. Pour l’appliquer chez nous, je pensais donner qqs centimes à Corwin pour qu’il fasse comme nous… bon, il va d’abord falloir vraiment la matérialiser, cette boîte !

    Et cool pour ton retour ! En ce moment en plus tes posts me font vraiment penser à ce qui se passe ici 😉

    1. Jérôme a d’ors et déjà établi la nouvelle tarification. Mais c’est un truc à la Jérôme donc c’est compliqué. Tout ce qui en sort, c’est qu’elle a pas droit à plus de 3 gros mots, après elle est clairement déficitaire.

  3. Mais non c’est pas compliqué. Voilà le topo :
    On mets de l’argent dans la boîte à gros mots jusqu’a ce qu’elle soit en âge de comprendre que c’est pour elle l’argent et qu’elle dise des gros mots exprès pour remplir son compte en banque.
    A ce moment là, on regarde combien de gros mots elle dit dans le mois… hop, on lui fait cadeau de cet argent pour ce mois là et ça fixe le montant de son argent de poche pour les mois suivants.
    Sauf que sur ce montant sera prélevé la somme équivalente à ses gros mots qu’elle dira dans un mois, et hop, le tour est joué.
    Ah, et si vous pensez qu’elle sera suffisamment intelligente pour dire tellement de gros mots dans le premier mois pour être milliardaire (la maline), ben on augmentera le tarif du gros mot épicétou !

  4. Elle se réveille la nuit pour… jouer ? Ah ça, j’avais jamais entendu une chose pareille^^ Bon, le coup de la boite à gros mots, franchement, Jérôme, là tu gères un max, félicitations ! Et si la princesse est assez futée pour essayer d’exploiter le système dès ses premiers mots… respect !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s