LA réponse (si si, déjà)

And the winner is….

YANN ! Qui en bon père de famille semble porter un regard critique sur la propreté de ses enfants. Bon à part que ce n’est pas parce que Gussette n’aime pas sa compote hein (de la bonne compote faite par Maman, non mais ho, l’est bonne ma compote minute !), c’est juste que c’est trop drôle.

La réponse était donc : quand la maman met AUSSI un bavoir (réaction du bébé avec de la compote plein la bouche : « prrrrrrrrrrrrt »)

 

Au programme de demain et après-demain : des cartons sans bébé dans les pattes et avec l’aide de ma super voisine qu’elle ne sera bientôt plus ma voisine. On va pouvoir avancer, et avec un peu (beaucoup) de chance, dimanche, il n’y aura plus qu’à tout mettre dans le camion et faire des allers-retours, et nettoyer la maison. Mais comme je n’y crois pas, j’ai de toutes façons prévu de faire le nettoyage de la maison lundi.

Et dès dimanche soir nous ne dormirons plus dans notre petite maison de Sainte Hélène. Plus j’y réfléchis, plus ça me semble irréel. J’ai comme l’impression que Jérôme aussi a du mal à y croire. Enfin ce n’est pas vraiment la fin d’un monde hein, parce qu’on s’entendait plutôt bien avec nos voisins et qu’on n’a pas particulièrement l’intention de couper les ponts, mais ce ne sera plus notre quotidien, notre jardin, nos voisins, tout ça… Pis si on veut aller les voir, ça fera bizarre de trouver des gens chez nous.

Pis je pensais l’autre jour en amenant la poubelle au bout de l’allée : il n’y aura plus cet incroyable ciel au-dessus de nos têtes ! Oui parce que notre jardin est recensé comme étant un spot d’observation des étoiles particulièrement clair. Franchement la nuit par beau temps y est absolument incroyable : on se sent tout petit dans l’immensité de l’univers. A une époque, des types installaient leur télescope devant chez nous quand il faisait clair, c’était assez fou.

A la place, dimanche soir, on n’aura plus de chez nous. Bon c’est provisoire, mais ce n’est pas une perspective très agréable quand même…

Devinette

Je profite de ma pause-déjeuner (aujourd’hui je m’offre une pause-déjeuner des cartons) pour blogguer un peu.

Alors comme Gussette n’est pas en âge de manger des Carambars©, on vous sort une blague Babycook©*. Si si, ça existe, on l’a inventée hier, ma progéniture et moi. Je ne donnerai pas la réponse tout de suite, ça donnera l’occasion aux jeunes parents de faire preuve d’inventivité (ou plutôt de témoigner en fait), et à mes lecteurs cachés de se dévoiler (hé non, mon inactivité chronique n’a pas découragé tout le monde). Et comme je suis sympa, je ne vous donne pas de délai pour la réponse, parce que je déménage dimanche et que j’ai franchement autre chose à foutre, donc ce sera quand j’aurai le temps !

Alors, la devinette (ben oui, on est quand même venu pour ça en fait, alors les blablas ça va bien mais on attend la suite là) :

« A quoi reconnait-on une jeune maman qui est sur le point de donner de la compote à son bébé ? »

J’attends vos participations avec impatience et le réveil de la Première Merveille du Monde (et l’heure de la compote donc) avec angoisse.

* Même qu’en vrai, ce n’est pas un Babycook© qu’on a mais un Moulinex Bebeo© que j’en suis très contente !

Diffusion en différé

« (…) Wahouhaheuwobahéwouhéhuhahéwohahébeuhahéhohahéwouwébawawéwahohouwoawahouhaheuwobahéwou-héhahéwohahébeuhuhahéhohahéwouwébawawéwahohouwoa. Ahéwohuahouhaheuwobahéwouhéhahéwohahébeu-hahéhohawuhéwouwébawawéwahohouwoahahouhaheuwobahéwouhéhahéwohahébeuhahéhohahéwouwébawawéwa-hohouwoa. (…) Bahéhowuwahouhaheuwobahéwouhéhahéwohahébeuhahéhohahéwuwouwébawawéwahohouwoa-buhaheuwahouhaheuwobahéwouhéhahéwohahébeuhahéhohahéwouwébawawéwahohouwoa. (…) »

Extrait du discours prononcé quotidiennement par Gussette dans la voiture en sortant de chez Mme Nounou.

Remarquez qu’elle en a des choses à raconter !

SDF

De toute évidence, les Bordelais ont tendance à préférer s’ennuyer, du coup les travaux de finitions de la maison, ils n’avancent pas des masses. Pfff les nuls alors.

La Palme d’Or revient à Greg, qui lui, a admis que ses week-ends étaient trop monotones et qu’il viendrait s’amuser avec nous. Il avait aussi dit à Jérôme qu’il essaierait de motiver leur pote Nico. Il semble qu’il ait échoué, contrairement à Nico. Donc le samedi, il est allé faire mumuse dans notre zolie maison avec Jérôme et Belle-sœur Ninie* tout en nous annonçant que finalement le lendemain il ne viendrait pas (libre à lui de jouir de son temps de loisir comme bon lui semble hein… on le plaint un peu mais bon, c’est son problème). Dimanche, fin d’après-midi, après une journée remplie de rires et de bonnes blagues**, le téléphone de Jérôme (ben non, il n’a pas de téléphone Jérôme, tout le monde sait ça) sonne : « OUAIS  !!! Bordeaux a gagné ! 4 à 5 contre Lille, t’aurais vu le match… !!! »

Donc Nico a été plus convaincant que Greg, si jamais on a encore un doute.

 

Sinon à la fin du mois, nous déménageons. Ça c’est acté. Le préavis est posé pour le 1er mars, WonderProprio nous a trouvé des remplaçants sans difficulté, comme d’habitude.

Sauf que nous on n’a pas de toit.

Oui parce que bon, les artisans, ça se booste avec un petit coup de pied aux fesses. Ça, le Jérôme il sait faire avec tact et diplomatie en prime (ouais, mon p’tit mari, l’est trop fort, il arrive à mettre des coups de pied diplomates). Le hic, c’est que quand on construit, on n’a pas seulement à faire à des artisans. Y’a les administrations aussi. Alors voilà : nous n’avons pas d’eau, et nous n’avons pas d’électricité.

Ma môman nous a proposé provisoirement son toit. Déjà qu’elle abrite mes cartons qui ne rentre pas dans la maison… Oui ben voilà, les cartons justement… Qu’est-ce qu’on fait de nos cartons et de nos meubles si on n’a pas de maison chauffée (retrouver nos affaires toutes moisies, ça nous motive moyen, surtout pour les bouquins, les consoles et les cartons de jeux) et sachant qu’il y a une différence entre stocker quelques cartons et stocker une maison complète… ????

Bah, de toutes façons, pour stocker des cartons, faudrait encore qu’ils soient faits… Au passage je fais la quête : si vous avez des cartons abandonnés, je prends ! Et puis du temps en trop, je prends aussi.

Enfin c’est pas tout ça, mais ça manque de ponts, à Lacanau. Les rares ponts sont pas mal humides et odorants. Oui c’est original, les ruisseaux puent à la campagne.

* Virginie, tu as gagné une bataille mais pas la guerre. D’accord je suis obligée d’admettre que Gussette ne peut pas avoir 2 Taties Ninie, mais la moitié du temps je mélange les deux

** Cette fois je n’exagère pas hein, c’est vraiment fun comme ambiance (faut dire que Belle-sœur Ninie vous chauffe une maison comme aucun radiateur !)

Comme prévu, on ne s’ennuie pas

La liste des personnes à remercier va être bien longue… Déjà qu’on a mis 1 an 1/2 à faire les remerciements du mariage, pourvu qu’il ne faille pas le faire par papier pour les travaux aussi. Cela dit, ça comprend d’ors et déjà :

  • Beau-Papa et Belle-Belle-Maman qui nous gardent Gussette tous les samedis du mois. En plus, la demoiselle n’a pas du tout du tout apprécié l’abandon et a hurlé une bonne partie de la matinée (la mauvaise idée de Jérôme fut de m’appeler pour me dire qu’il partait de chez Beau-Papa en retard… je pense que j’aurais préféré ne pas entendre mon bébé hurler au téléphone avant d’embaucher). Donc en prime ils ont les nerfs solides.
  • Mon Pôpa et ma Môman parce qu’ils suivent les travaux depuis le début, que mon Pôpa est venu bosser sur l’électricité les dimanches pour que tout soit prêt dans les temps (au passage, l’électricien n’a pas tenu ses engagements : on avait dit « pas d’accident ! »… un tassement de vertèbres plus tard, on n’a plus qu’à espérer qu’il s’en sorte bien, parce qu’il était déjà dans le rush avec tous ses chantiers), que ma Môman va nous filer un bon coup de main pour la faïence et tout et tout.
  • Jérôme himself, parce qu’il court partout, ne se repose plus, prend des journées pour les livraisons alors qu’il est supposé être au taquet au boulot.
  • Belle-Soeur Ninie, très efficace sur les travaux, qui nous propose des cartons à la pelle et un fourgon pour le déménagement.
  • Mannick qui nous consacre 3 dimanches et nous propose des cartons. A côté de ça, elle est Maître Es Déménagement et ses lumières ne seront pas superflues.
  • D’une façon générale toutes les personnes qui ont répondu présentes à notre appel à l’aide, même si c’est pour une seule journée parce que de l’aide on en a besoin, et parce qu’avec vous c’est forcément plus sympa.

En revanche je ne remercie pas M. Météo et ses températures polaires hein… Quelle idée de nous balancer une vague de froid pareille en plein mois de février, je vous l’demande ? Pour autant que je sache, y’a déjà le mois d’août pour ça !