La fin de l’année

On est le 31 décembre, c’est le moment de faire le bilan de l’année très bientôt écoulée.

Donc, il s’est passé trois choses principalement :

  • Je suis tombée enceinte, et je ne me suis presque pas fait mal. Même qu’à la fin, ça a donné un Bébé !
  • On a ouvert la médiathèque après 2 ans de boulot sur le sujet, et cette dernière ligne droite a été bien hard. Au final j’ai fait l’inauguration et j’ai été mise en arrêt avant d’avoir eu l’occasion de la faire fonctionner. Mais pas d’inquiétude, mardi on reprend le chemin du travail.
  • Après des mois et des mois de négociations, on a *enfin* eu le crédit pour notre maison, le pire est donc derrière. Maintenant on aimerait bien que le fournisseur du menuisier arrête de se moquer de nous et livre les portes et fenêtres livrables au 15 novembre, histoire que le menuisier puisse bosser aussi. Non parce que là, cette histoire, elle nous bloque le plâtrier, le plombier, l’électricien et la récupération des portes intérieures chez Lapeyre qu’elles nous attendent au magasin depuis le 11 décembre l’air de rien (j’ai adoré le coup du chauffeur malade juste avant la fermeture annuelle de l’usine, c’était très très drôle, il a de l’humour le fournisseur ! Il va nous faire une ristourne sur sa blague au moins j’espère).

Sinon cette année, j’ai appris des choses. Bon malheureusement, à part promener mon gros ventre et pondre un œuf, je n’ai pas fait grand chose, donc ça va être très obsessionnel :

  • Que enceinte, on n’a pas forcément les symptômes communément admis, mais les autres ne sont pas forcément beaucoup plus plaisants : je n’ai pas eu de nausées mais lutter contre le sommeil toute la journée pour être prise d’insomnie la nuit, c’est trop funky, et passer son temps à chercher les mots qu’on emploie habituellement tous les jours c’est franchement rageant.
  • Et que le premier trimestre, en vrai, c’est le pire. Le troisième, j’étais peinarde au fond du canapé de toutes façons.
  • Que quand on n’a jamais eu d’enfant, et même quand on en a eu, on est prié de ne pas donner de leçon à la future/jeune mère, qui au mieux s’en foutra passablement ou enverra bouler (il parait qu’enceinte, elle a le droit), au pire fera des conneries des bêtises parce qu’elle a commis l’erreur d’écouter. J’ai appris au passage que chaque enfant est unique, chaque maman aussi, et que le mieux reste de faire comme on le sent, même si ce n’est pas toujours facile. Donc non, je ne laisse pas mon bébé pleurer, même quand il est fatigué. Ce sera peut-être une chieuse plus tard, mais ça ce sera MON problème.
  • Que quand on dit qu’avoir un enfant ça change une vie, c’est du pipeau. Je n’aurai juste plus jamais l’occasion d’avoir un tant soit peu de temps pour moi.
  • Qu’on peut à la fois surveiller son ventre dans la glace et le trouver toujours trop petit, et en même temps le planquer pour pas qu’il se voit trop (une femme enceinte, c’est hachement compliqué quand même).
  • Que waouhouh, un accouchement peut être merveilleux ! Je veux bien retenter l’expérience dites donc. Mais je confie l’enfant en nourrice alors.
  • Qu’on peut passer 9 mois à culpabiliser parce qu’on n’a pas franchement d’affinité pour ce truc qui pousse, simplement parce que bon, ben en fait on a beau faire des échographies, comment on peut être sûr de ce qui se trouve là-dedans hein ? Mais ça ne veut pas dire qu’on n’aimera pas son bébé quand il sortira. Ouf.
  • Qu’on m’avait bien dit de profiter de la grossesse pour me reposer rondidju ! Maintenant c’est fini, je vais devoir attendre 15 ans pour dormir à nouveau (et là je me vengerai en jouant de la trompette devant sa piaule à 9h le matin quand elle se sera couché à 5h).
  • Que ma fille c’est la plus belle de la Terre MOUAHAHA, vous pouvez courir pour faire mieux !

Dans notre entourage :

  • On applaudit Soizic, Yann et Ficus qui s’apprêtent à accueillir un petit Yucca. Au passage Soso, le réveillon n’est sans doute pas le meilleur moment pour accoucher, hein. Juste au cas où ça te prendrait comme ça, je ne suis pas certaine que le personnel de la maternité soit très motivé les soirs de fête.
  • Denish va être papa d’ici 3 mois, j’ai appris ça mardi soir. Jérôme le savait depuis 2 bons mois :

– Ah ? Tu ne le savais pas ?!
– Euh… non…
– Mince, j’ai oublié de lui dire…

  • Juju et Cadorette ont donné la vie à une jolie petite fille qui doit déjà avoir 8 ou 9 mois et qui fera une très bonne compagne de jeu pour Gussette.
  • Lef’ et Vivian aussi. Leur Toadette a déjà 6 mois. D’ailleurs j’ai revu Lef’ en octobre, je ne l’avais pas vu depuis mon mariage, et je n’avais même jamais vu son Heimlich !
  • Shigure et Catherine aussi. Leur second est né fin juillet.
  • Foufie et Féfane ont emménagé à Beychac et Caillau en janvier, ils ont fait plein de travaux, et il leur reste plein de boulot. Ils ont célébré leur mariage de l’an dernier au mois de juin et ils mettent en route les séances d’entrainement pour donner un petit frère à Mathi.
  • Copine Cécile et Stéphane « un pet de zèle » ont encore déménager. Ils essaient de concurrencer Mannick mais ils n’y arrivent pas car… Mannick a encore déménagé.
  • Christophe nous a lâchement abandonné pendant 6 mois où il a disparu à Toronto. Manifestement il s’est bien amusé, mais est revenu en manque de sauciflard, de bon pain, de fruits et de légumes.
  • On a fêté les 2 ans de Ficus, Mathi et Heimlich tous ensemble. Déjà.
  • Cadorette a changé de boulot et a abandonné la librairie. C’était pourtant un métier d’avenir !
  • Gaduche est de retour à Bordeaux.
  • Dans les moins bonnes nouvelles, les ruptures nombreuses et soudaines : Mannick, Lala et May ont fait un tir groupé. Et ça, ça chamboule aussi bien des choses.
  • J’en oublie sans doute plein, mais je m’arrête là, parce que j’ai un bébé hurlant et crevé qui veut téter, d’abord, et ensuite parce qu’il en manquera toujours. J’éditerai si j’en trouve d’autres (ou qu’on me le signale aussi hein). En attendant, bonne nouba !

Et pensez à aller faire votre promenade hebdomadaire sur K.BD demain, c’est moi qui vous parlerai d’un album formidable.

EDIT du 01/01/2012

Évidemment fallait que j’oublie un truc, et un truc TRÈS important : ce que GUSSETTE a appris cette année. Bon en fait son apprentissage se limite à 3 mois et 11 jours, mais quand même :

  • téter (c’était important et difficile)
  • faire des petites risettes (à 4 semaines) puis de vrais sourires ( à 6 semaines pétantes), c’est trop craquant
  • gazouiller (« Aheu », « Gaaa », et depuis hier « Teeeuh »)
  • faire de l’œil à ses parents (maintenant qu’elle sait faire les 2 points précédents, c’est trop facile)
  • faire ses nuits, puis les défaire,  et dans tous les cas dormir le moins possible en journée (grrr)
  • prendre son bain avec le sourire (ça aura été long)
  • attraper sa main droite avec la gauche (en cours d’apprentissage, on en profite pour essayer de lui inculquer le salut traditionnel chinois) et attraper la fleur de son arche, étape suivante le hochet
  • redresser sa tête quand elle est sur le ventre, puis quand elle est sur le dos (en cours d’apprentissage)
Publicités

6 réflexions au sujet de « La fin de l’année »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s