De l’art d’être papa

Leçon de vie n°1

Vu ce matin au petit dej’
Mille excuses pour la qualité pitoyable de la couleur. Avec un bébé, y’a pas le temps…

Publicités

9 réflexions au sujet de « De l’art d’être papa »

  1. 2 ans plus tard :

    « Gusette, tu as fait caca, ça se sent !
    _ Pa fé caca
    _ Gusette, tu racontes n’importe quoi, tu as fait caca, ça pue !
    _ Non, pas fé caca. »

    Une vérification plus tard : une couche, pleine, apocalyptique, qui déborde à moitié, classée SEVESO.

    En tout cas, c’est comme ça que ça se passe avec Corwin.

    1. Tu plaisantes ? Les proportions sont monstrueuses, et Gussette s’étant mise à pleurer, j’ai bâclé la couleur !
      Sinon pour le « encore », faut demander à mon scénariste malgré lui, mais je lui fais confiance, il m’en sortira d’autres 😉

  2. C’est justement parce que c’est pas parfait que j’aime !

    Et non, je plaisante pas, j’aime vraiment et notamment tes couleurs « bâclées »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s