Le cycle des arts (1)

Je suis partie pour un petit développement culturel autour des arts. Voilà, ça me prend, comme ça… J’aurais bien fait une note unique, mais je me rends compte au fur et à mesure de mes avancées que j’ai trop de choses à en dire pour une seule note. N’ayant pas l’intention de rendre une composition en 5 pages, j’ai décidé de développer la chose sur plusieurs notes.

La doctrine actuelle admet 9 formes d’art : l’architecture, la sculpture, la peinture, la musique, la poésie, les arts de la scène (danse, théâtre, etc.), le cinéma, les arts médiatiques (photo, radio, TV, etc.) et la bande dessinée.

Je ne pense pas faire 9 notes pour autant, certaines formes d’art me parlent plus que d’autres. D’où le sujet d’ailleurs, sinon ça n’aurait aucun intérêt (déjà qu’il est assez limité…^^ ). Il faut dire que ma-petite-Maman-chérie-que-j’aime-et-que-j’adore a toujours plus ou moins trempé dans la création et que j’ai été pas mal influencée : entre sa pratique de 36 instruments différents, ses tentatives au pinceau, ses créations sur divers supports, je pense que j’ai voulu copier, inconsciemment. Rappel : j’ai tenté le piano, la flûte à bec, le violon, la guitare et dernièrement le fifre de Garonne, ainsi que le dessin, la peinture, le pastel, Photoshop, et un peu de théorisation en histoire de l’art. Les autres formes d’art, si je ne les ai pas pratiquées moi-même, restent quand même très influentes chez moi…

Je reviendrai donc sur les 8 autres ultérieurement (je ne promets aucun délai, Gussette décidera de toutes façons de mon emploi du temps des semaines à venir), mais j’aimerais parler de la sculpture, tout simplement parce que c’est dans ce domaine que se trouve l’œuvre qui m’a le plus marquée.

Je ne me souviens d’aucune expérience particulière en terme de sculpture en terme de pratique, mais ma première expérience marquante reste une petite statuette en bronze dans la maison de vacance de mes grands-parents. En tous cas une chose est sûre : lorsque je visite une galerie d’art ou que je me promène dans les bâtiments d’une ville-musée, la sculpture fait partie de ce qui me parle le plus.

Loggia dei Lanzi - L'enlèvement des Sabines
Hop ! Un petit enlèvement des Sabines

Je ne pense pas être la seule dans ce cas. Quand on pose pour une photo, généralement, on le fait avec une statue, pas avec un tableau… En tous cas, pour moi, le contact parfait avec une sculpture serait le toucher, pouvoir suivre ces formes de la main. Malheureusement, c’est rarement le cas (sauf avec la sculpture en bois à demi pétée qui nous sert de cale-porte à la bibliothèque, au moins je me fait plaisir d’une point de vue tactile).

Ce que j’apprécie dans la sculpture ? Sans doute la maîtrise des formes, c’est du moins ce que je suis portée à croire depuis un tête à tête avec…

Le Penseur de Rodin !
Le Penseur de Rodin !

Dans mon ignorance, je ne savais pas qu’il en existait plusieurs exemplaires, aussi ai-je approché celui de la Ca’ Pesaro à Venise avec une certaine curiosité. A la curiosité s’est vite substitué le coup de foudre.

Finalement, le Penseur, bah ce n’est jamais qu’un gars à poil, assis avec la tête posée sur la main. Ce qui fait sa célébrité ? Sans doute son auteur… Hé bien détrompez-vous. Derrière la simplicité de cette sculpture se cache une incroyable maîtrise qu’aucune photo ne sera jamais capable de mettre en valeur. Auguste Rodin était véritablement un maître ! Le moindre muscle semble saillir du bronze avec tellement de vie qu’on se demande comment il est possible que ce ne soit qu’un objet inanimé. Cette fois encore, j’aurais aimé toucher… C’est vraiment le côté frustrant de la sculpture : cet interdit derrière tant de tentation ! Bon, ben je ne l’ai pas touché, je ne l’ai pas pris en photo non plus (interdit évidemment). Je me suis contentée de le détailler sous tous les angles et j’y suis restée bien longtemps (au grand dam de Jérôme qui piétinait… nous n’avions qu’une heure pour faire le tour du musée avant sa fermeture). Je suis finalement sortie sans avoir pu le voir une dernière fois… Si quelqu’un a un Penseur en bronze sous la main… pas très grand hein… environ 3m de haut… je prends !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le cycle des arts (1) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s