Finalement…

Finalement, Noël cette année a été très bizarre. C’est peut-être pour ça que l’ambiance de Noël ne voulait pas arriver.

On a passé Noël sans Jérôme qui a trouvé plus sympa de faire ça à l’hôpital. Le 24 décembre à 11h30, il rentrait aux urgences de Bordeaux Nord pour un pneumothorax. Il a ouvert ses cadeaux dans son lit d’hôpital, a vu défiler toute sa famille, a eu des soucis de voisinage, et est finalement rentré à la maison hier, pas vraiment en pleine forme, mais prêt à repartir d’un bon pied. Quant à moi, je crois que je n’aurai pas vraiment eu l’occasion de me reposer pendant mes vacances à m’inquiéter et à passer mon temps à la clinique. Il ne me reste que peu de jours pour ça, mais Jérôme dort mal et ça m’empêche de dormir.

Pour les années à venir, je demande au Père Noël le cadeau suivant : plus jamais un Noël pareil !

Heureusement, il y avait ma Maman qui m’a beaucoup aidée, il y avait Mannick et JB qui ont tout fait pour que je me détende et que je ne reste pas seule, et il y avait tous ceux qui se sont inquiétés pour nous en général et pour Jérôme en particulier… Merci à tous !

De mieux en mieux

Évidemment, le brushing n’a pas tenu, espérons que Maman s’en sorte ce soir pour récupérer le coup. Enfin bon, c’est pas non plus la fin du monde, c’est juste dommage.

Le téléphone fixe est tellement mort qu’il ne répond plus du tout quand on appelle dessus (répondeur direct) et nous, on n’a carrément plus de tonalité. Pour me joindre, ce sera par mail : impossible de me joindre sur mon portable vu que je l’ai filé à Jérôme pour qu’il puisse se débrouiller avec son assistance dépannage…

Ah ben oui, y’a ça aussi : Jérôme est tombé en rade avec l’Astra hier soir en pleine averse de neige ! Et juste avant Noël bien sûr… Heureusement que je ne bossais pas aujourd’hui, ça lui a permis de prendre la Twingo. En attendant, l’Astra est restée au bord de la route.

A cause de mes problèmes de connexion, je n’ai pas pris la bonne recette de croissants (j’en ai plusieurs, mais la bonne est ici. Sans Internet, difficile de la distinguer…), et en plus la pâte n’a pas levé. Bref, pourvu que JB ait effectivement fait ses croissants parce que sinon ce soir, il n’y en aura pas beaucoup, et en plus ils seront ratés (remarquez, ça fera plaisir à certaines).

A côté de ça, vu que j’ai commencé les croissants bien en avance cette année, je ne suis pas trop larguée niveau timing. J’ai déjà deux brioches en train de finir de lever, et les croissants ont fini toutes leurs séances frigo. Il me reste quelques paquets à faire, ce sera vite fait, et j’aimerais enfin reprendre cette fichue robe qui s’est décousue aux endroits stratégiques.

Ah oui et aussi : JE SUIS EN VACAAAAAAAAAANCES !!!!!! \o/ (tiens, wordpress manque de smileys, va falloir que j’ajoute ça)

Ce qui ne fonctionne pas à la maison

  • la lumière du salon
  • la lumière des toilettes (non ce n’est pas franchement pratique, mais ça y est, j’ai acheté une ampoule !)
  • le radiateur de la cuisine
  • la neuf box
  • le téléphone fixe

Ma coiffeuse, elle par contre, elle fonctionne bien, et très bien même. Après une rencontre macabre avec un cheveu fourchu, j’ai pris rendez-vous pour une petite coupe. Elle en a profiter pour anticiper le brushing de Noël : ça dépote ! (j’espère quand même que ça tiendra effectivement jusqu’à vendredi comme elle me l’a promis)

De Noël et de la fin de l’année

La maison est finalement décorée. Le sapin dans le bureau, ça devient conceptuel, mais finalement c’est bien la pièce dans laquelle on passe le plus de temps. De toutes façons, les caprices du télérupteur qui est mort nous pousse à ne plus allumer la lumière dans le salon, et du coup on y met encore moins les pieds qu’avant.

Les cadeaux sont prêts à un ou deux détails près : tout bouclé dans l’après-midi de samedi dans le même quartier et sans trop trop de monde en plus, surtout si l’on considère que c’était la pire journée de l’année pour faire du shopping. En plus, de sortir un peu de mon trou, ça sentait bon Noël, on va finir par y arriver.

Je suis tombée amoureuse d’une boutique de jeux pour enfants rue des trois conils. Bon, la moitié de la population la connaissait déjà (l’école buissonnière). En tous cas, plus de problème pour trouver des cadeaux à la jeune progéniture de notre entourage \o/ C’est juste dommage qu’elle soit située en plein centre de Bordeaux.

Comme j’ai renoncé à me faire une robe pour Noël (plus le temps), ça m’enlève une épine du pied.

Hier soir, Noël à 2€ donc, l’occasion de se rendre compte que whouah, l’année a été bien remplie l’air de rien !

  • Aurélie a sa jambe en atèle depuis4 mois et n’en a pas fini. Pas forcément une bonne nouvelle
  • Stéphane et Cécile se sont reproduits, et Evan est un petit angelot tout rond mais très sage. Ils ont re-déménagé à Yvrac, à 200m de la maison qu’ils ont habité il y a 5 ans
  • May et Rémi ont acheté une échoppe super chouette dans le vieux bourg de Lormont et se sont installés dedans
  • Sophie et Stéphane se sont mariés à l’arrache et achètent également une maison dans le trou du cul du monde (rien à voir avec les Vosges). Tout est prêt mais ils attendent le chèque de la banque qui prend tout son temps.
  • Mannick a trouvé un nouveau boulot qui lui a permis de revenir sur Bordeaux et de s’installer avec JB (bref, elle a *encore* déménagé, mais quelque chose me dit que JB n’aura pas forcément envie de reproduire l’opération avant un moment)
  • Nico nous a présenté sa copine
  • Sonia a adopté un homme et ses deux enfants
  • Et nous bien sûr : on s’est marié et on attend un signe de la mairie et du banquier pour acheter notre terrain… et manger des nouilles pour les 30 années à venir

Bref une année riche en événements qui bousculent nos petites vies. Faut se faire à cette idée : nous ne sommes plus tout jeunes et en bons trentenaires, faut avancer…

L’esprit de Noël ?

Noël, d’habitude, c’est la maison toute décorée, des envies de mauvais contes de Noël à la télé (même si ça fait quelques années que je m’en passe, j’ai toujours cette envie-là), les odeurs de chocolat et de brioches qui imprègnent la maison bien avant le jour J, des grosses envies de vacances parce que je sais qu’elles arrivent. Bref, le mois de décembre a toujours une ambiance un peu particulière, je sens Noël arriver.

Mais alors là, cette année, on n’y est pas du tout, mais alors pas du tout ! La maison n’est pas décorée, le sapin n’est pas installé (de toutes façons, vu l’état de la baraque, on se demande bien où on pourrait le mettre…) et côté envies de vacances : c’est pas le moment, le 24 décembre va devoir attendre son heure, parce que là, on a autre chose à faire. Penser à mettre le temps qui passe sur « pause » (faudra aussi que je pense à me détendre entre deux prises de tête, mais ça, c’est pas pour aujourd’hui je crois).

Les seules choses préparées : les quelques courses pour préparer brioches et croissants, un ou deux cadeaux de prêts, deux ou trois cadeaux commandés. On ne sait toujours pas ce qu’on offre aux 3/4 de nos proches. Le Noël à deux euros est samedi et dire que nous ne sommes pas prêts est un euphémisme. Et il faut toujours que j’achète le tissus qui doit me servir à faire la robe que j’ai prévu de mettre à Noël. Je crois qu’au final, ce sera comme tous les ans : je sortirai un vieux truc à l’arrache 5 minutes avant de partir…

Du théâtre, encore

Juste pour informer que Théâtr’uc fait son show jeudi 9, vendredi 10 et samedi 11 à 21h, à la salle panoramique (centre culturel) à Bouliac.

Jérôme va mieux

Merci pour lui. Et merci à lui de m’avoir refilé son truc….