Les croissants (4)

J’ai fait des courses et ce fut drôle. Imaginez un manchot en train de marcher et vous m’avez, moi, dans les rayons d’Ecomarché. Evidemment, j’ai oublié d’en profiter pour poster le paquet pour Hugo, on ne se refait pas ! Papy, lui par contre, ne m’a pas oubliée. Gentil Papy, je n’en suis pas digne. 

Le cadeau de Jeanne est terminé et emballé, au contraire de ceux de la famille de Jérôme Yeux roulants

Revenons-en aux croissants.
Cette fois la pâte a bien gonflé, mais au moment de rouler les croissants, un constat s’impose : la pâte n’est pas assez élastique. Jérôme le frère, neveu, petit-fils et sans doute arrière-petit-fils de pâtissier est arrivé à point nommé, il a fini plus tôt aujourd’hui, juste pour assouvir son ancienne passion : rouler les croissants. Parfait, ça m’a permis de faire quelques brioches. Et de dorer les croissants… au doigt ! Si quelqu’un est à court d’idée pour mon Noël : une spatule de pâtisserie (sisi, les machins en plastiques souples) et un pinceau de pâtissier. Trois ans que je fais les croissants de Noël, vous n’allez quand même pas croire que j’en ai profité pour m’équiper ???

Et grâce à Jérôme, la journée telle quelle suffira peut-être pour faire tout ce qui me manque encore.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s