Les croissants (1)

Toute à l’heure, j’étais enchantée par l’aspect de ma levure (que je rate systématiquement depuis 3 ou 4 ans), la tendance se confirme. Pendant 1h30 que la pâte a levé, la pâte a… levé !!!! 

Deuxième étape, l’incorporation du beurre. Une petite technique chopée ici valait le coup d’être essayée, à savoir aplatir le beurre à coups de massue enfarinée avant de l’enfermer dans une pate pliée en trois. Et bien croyez moi ou non, mais cette étape de l’incorporation du beurre, habituellement chiantissime au possible est passée comme une lettre à la poste (encore que, non, pas tout à fait, il me faut généralement plusieurs jours pour me décider à poster une lettre !).

Bref, ma pâte est dans le frigo pour la nuit. Demain, je lui redonne deux tours. Pourvu que ça feuillette et que la levure ne me lache pas.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Les croissants (1) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s