Premier jour de plage

Aujourd’hui, ma petite sœur est passée me déposer des affaires en allant chez mes parents à Lacanau. Et puis elle a squatté ma douche. Et puis elle est restée manger à la maison. Et puis elle a testé ma wii. Et puis elle m’a prise par la main et m’a trainée à la plage. C’est terrible de passer son temps au bord de la plage et de ne jamais y mettre vraiment les pieds. Alors on est allé faire les bimbos sur la plage de l’océan, on s’est rafraichi et on revient avec des semblants de traces d’éventuels bronzages (et Mariannick m’a gentiment fait remarquer que travailler mes abdos ne me ferait pas de mal… j’aime ma ‘tite sœur et ses remarques innocentes). En tous cas on s’est fait du bien et on a bien bavardé, et c’est cool parce que du coup, on a blablaté beaucoup avec Mannick, ce qu’on a pas vraiment pu trop faire depuis qu’elle est partie à Blois l’été dernier. 

Voilà, c’était juste un mavie.com parce que j’ai pas laissé de note ici depuis longtemps…

28 ans

Encore une date fatidique de passée…
Cette année encore on l’a fêté avec Cécile, mais cette fois pas de prise de tête : c’était goûter géant dans le jardin. Les photos sont en ligne avec ma nouvelle tête (mais non j’ai pas une coupe afro !). Malheureusement je n’ai pas de photo du passage de mes parents le soir avec le cadeau-wii. Mais ce n’est pas bien grave, je joue beaucoup avec pour compenser Rire
Merci à tous pour être venus / avoir appelé / avoir envoyé un texto / avoir pensé à moi Sourire (rayer la mention inutile s’il y a lieu) 

Je voulais vous faire part du chef d’œuvre (keuf keuf) que cette journée a inspiré à Lise, Virginie (Anaïs), Jipouy, David, Cécile Bouguibouga, Cécile et Rolly.

Essayez donc d’en faire autant
(poème fait le 8 juin à jeun, version 2000cuite… 2008… au Coca Zéro) 

Assis dans ma chambrette, j’attends
En mangeant du flan,
Le flan ça colle aux dents
Tu le sens ?
Le prince charmant sans pâte à dents,
Te fais pas de mauvais sang
Attends, j’ai du Polydent
Il va pas rester en plan.
On est bloqué pour l’instant
T’as vu ce génie, c’est impressionnant
En zone IV, à la cantoche, il y a du hareng
Tu le sens ?
C’est comme à Gradoche, mais en moins délirant !
Ce poème fut fait sans anabolisant,
Fais passer le Guronzan, c’est excitant !
Viens par là Dom Juan
On va prendre du bon temps !
Ce poème n’est pas pédant
Ne cherchez point à rester intelligent

 

Oui bon, ça tient pas encore du génie hein…

Je m’a fait coupé la tête

Ma mère m’a dit l’autre jour : « Angélique, tes cheveux sont toujours tous plats ». J’ai noté la remarque et j’en ai parlé à mon coiffeur aujourd’hui…