10 kilos en 2 minutes…

Ah qu’il est dur d’entendre sa mère annoncer innocemment qu’elle vient de changer sa balance parce que l’autre enlevait plein de kilos. Surtout quand vous utilisez la balance de votre mère pour vous peser Déçu 

Rendez-vous est donc pris avec ladite mère pour une séance piscine tous les lundis. Je me suis précipitée à Décathlon acheter un maillot de bain et des lunettes de piscine. Au retour je suis passée devant la nouvelle piscine de Saint Médard voir comment elle est belle, et j’en ai profité pour chronométrer le parcours : 15 min en voiture à partir de mon domicile. Avec un peu d’entrainement, je pourrais y aller en vélo… Non, là je plaisante. Aller-retour à vélo + piscine avec ma mère sur le porte-baguage, je ne le sens pas… Confus

Le frigo vient soudain de se remplir de légumes. Il va me falloir réapprendre à manger des quantités un peu plus correctes. Et acheter une balance à moi aussi…

Angoulême 2008 : we are back

A chaud et en vrac : week-end épuisant comme prévu. Sommeil réparateur au programme de cette nuit, bain de pieds pour toute la journée de demain. Froid les deux derniers jours, mais on a vu pire et la température se calmait à partir du milieu de journée. D’ailleurs j’ai profité du festival pour faire les soldes Pensif J’avais oublié de prendre un pull, alors comme y’avait du monde à la boulangerie pour acheter les sandwichs du midi (ou comme dit Rolly : « vous avez un ticket ? ») et que Camaieu en face faisait des pulls à 10€ j’en ai profité. Alors non, il n’est pas noir, mais comme ma priorité était d’aller vite et de trouver un pull à ma taille, j’ai pas été trop regardante sur la couleur : il est marron foncé Tire la langue 

Jeudi à peu près tranquille en terme de population, et vendredi un peu moins mais encore correct, mais du coup, nous on a speedé pour faire un max d’auteurs à ce moment-là, parce que les samedi-dimanche, c’est immonde ! Et d’ailleurs, j’ai eu des tonnes de dédicaces cette année, contrairement à Jérôme… pour une fois.

On a croisé Guarnido, il avait un peu les boules : alors qu’il vient de sortir un album jeunesse il n’a vu que des adultes aux séances de dédicaces et rencontres. Faut bien dire que pour les dédicaces, l’organisation ne favorisait pas franchement les enfants : tirage d’un ticket numéroté à 10h et tirage au sort 1h avant la séance. Moyen pour les enfants. Peut-être aurait-il été plus judicieux de faire une séance spéciale pour les enfants…

On est un peu écœuré par l’ambiance dans les files d’attente. Les fans de BD sont décidément plus cons de jour en jour. La dédicace est devenue une marchandise. Quid de la rencontre avec l’auteur ??? Et puis on a été au concert-BD de Thomas Fersen illustré par Sfar… Excellentissime Rire Et on a découvert un peu la BD chinoise, j’ai flashé sur un auteur… pas encore traduit en France Triste Mais ça va venir, il sera édité chez Casterman. Et merci Rolly pour les coups de mains, vraiment !

Et aussi, on a retrouvé ce resto pour lequel on avait flashé l’an dernier, la Calandrine. Le principe était que le resto mettait à disposition des clients du papiers et des crayons. On pouvait y laisser nos chefs-d’œuvre, et peut-être seraient-ils affichés. Justement, ça nous amusait de voir si nos dessins avaient été mis. Surtout celui de Juju de l’an dernier, qui valait le détour (la serveuse avait promis de l’y mettre… dans le coin enfants Yeux roulants). Mais apparemment, le resto a changé de proprios, y’a eu beaucoup de vide de fait parmi les dessins affichés et l’ambiance nous a paru moins sympa.

Le détail du week-end viendra prochainement sur Ben Dis… au fur et à mesure que nous y rentrerons les dédicaces, et puis Jérôme devrait faire son petit compte-rendu sur l’édito. Pour l’heure, dodo !

Week-end BD

Ce soir, c’est le grand départ annuel pour Angoulême. Ces deux dernières années il avait neigé. Il y a peu de chance pour que ce soit encore le cas cette année. Et puis je ne me ferai pas avoir une seconde fois, c’est la N10 qu’il faut prendre, et pas l’A10 (Tout un traumatisme. Un an après je en me suis pas encore remise).
On embarque le Rolly à Bruges et en route pour un week-end super crevant. 

Au programme, comme d’habitude, dédicaces dédicaces dédicaces expos expos dédicaces, sauf si on arrive à choper des places au théâtre pour le concert BD de Thomas Fersen de jeudi soir. Alors là, ce sera dédicaces dédicaces concert dédicaces expos expos dédicaces. On prie très fort pour réussir à choper Linda Medley. A priori, parue dans une petite maison d’édition, elle ne devrait pas faire de vagues, mais son bouquin est tellement bien que le jury l’a sélectionnée pour le grand prix. On a un peu peur d’avoir quelques difficultés. D’autant qu’elle est en page d’accueil sur le site de la FNAC.
Parce que figurez-vous que cette année, la FNAC est partenaire du festival d’Angoulême. Après Leclerc… N’est-ce pourtant pas le rôle d’un festival culturel de cette importance de promouvoir la qualité, les auteurs de talent (encore que de ce côté là, ça reste potable), les petits éditeurs et les librairies indépendantes ? Ce n’est pas la honte qui les étouffe. Angoulême ne donne plus que dans le commercial et préfère encore dresser des procès au derrière des maisons de disques des musiciens parce qu’ils reprennent sans autorisation le concept de concert BD (voir le concert de Magyd Cherfi illustré par Manu Larcenet).
En même temps, quand on voit le prix des billets… Bref.

On devrait croiser les employés de Bédélire : Pierre et Eric, et peut-être Virginie. La boutique ayant fermé, ils vont au moins en profiter pour, une fois n’est pas coutume, jouer les touristes à Angoulême. Je leur souhaite en tous cas de bien s’amuser, ce sera toujours moins pire.

Ma famille sur tektek.org

Je me suis amusée un peu sur Tektek, voici ma famille en avatars Rire 

Mon papa et ma maman
PapaMaman


Ma grande soeur Virginie, son mari Jipouy et leur fille Emma

NinieJipouyEmma


Ma petite sœur Mariannick

Mannick

Mon chéri Jérôme et moi ^^
JérômeIch

Réveillon subaquatique

Réveillon à Meung sur Loire, chez Juju et Christelle. Poireautage d’une heure et demie devant la porte parce que les courses avaient duré plus longtemps que prévu (quelle idée de faire des courses le 31 décembre ???), jouage de Wii à profusion, faisage de manger, manger très très bon et karaoke (juré, on a pas fait exprès : Christelle cherchait une chaîne musicale pour mettre un fonds sonore, on est tombés sur la chaîne Karaoke…). Jouage de Wii again, dodo, réveil tard, Wii again again, etc. Le tout dans une ambiance… humide (fuite de la chaudière, fuites de la plomberie au niveau de l’arrivée d’eau du lave-vaisselle, débordement des eaux usées du lave-vaisselle : l’évacuation était bouchée). Entre deux fuites, il a fallu chercher partout le compteur d’eau pour fermer le circuit et faire des allers-retours occasionnels pour faire la vaisselle, faire des passages groupés aux toilettes, prendre les douches. Julien et Christelle sont ravis : impossible de contacter ni l’agence ni le proprio, et difficile d’occasionner des frais de plomberie à l’attention du propriétaire sans qu’il soit prévenu. Ils ne savent pas quand ce sera réparé et peuvent difficilement se libérer de leur boulot respectif dans la journée pour accueillir un plombier. Pour leur remonter le moral : une holà générale à l’attention de nos poissons ! On saura bientôt si le chat sait nager… 

EDIT : j’ai réussi à oublier le plus important… Bonne année Rire (enfin… moins pourrie que la précédente, quoi)