Quelques liens de là où je vais souvent

Inévitablement : VDD (les vents du destin). Au cas où vous n’auriez pas remarqué, je suis accroc. C’est un MMORPG   (massive multiplayer online role playing game ou jeu de rôle massivement multi-joueurs en ligne) qui se passe dans le Japon médiéval (17° siècle, les Japonnais ont eu le médiéval tardif) avec un peu de magie.Ben dis… : Le site de recensement de notre bibliothèque BD et mangas (bon, pour les mangas, c’est un peu vide quand même…) ainsi que nos dédicaces et quelques œuvres persos

Maliki : Un strip par semaine (soit disant le mardi, mais soit le webmaster est québécois, or il habite dans le nord de la France, soit il est en retard de 24h toutes les semaines). Talent graphique indéniable et humour garanti.

Megatokyo : Un manga américain online avec un subtil mélange de geeks (obsédés de l’informatique, des jeux vidéos et/ou des mangas. Généralement, tout ça va ensemble. J’en suis Yeux roulants) et d’amourettes. Deux geeks américains se retrouvent coincés à Tokyo… Leurs aventures. Bon en ce moment, ça traine un peu Triste

Libre comme un poney sauvage : Le blog BD de Lisa Mandel, l’un des plus connus de la blogosphere. Un peu vide en ce moment, mais excellentissime

La chanson du dimanche : la dernière découverte de Jérôme. Une chanson tous les dimanches, généralement axée sur l’actualité de la semaine. Le GROS défaut : vous entendez une chanson une fois, vous l’avez dans la tête pour trois jours Fâché

Joyeux Noël ^^

Petit réveillon en tête à tête avec mon chéri, bien parti pour une
soirée console Déçu mais finalement, la séance cadeaux a changé la
donne : j’ai eu le jeu La Citta et
du coup on a joué à ça toute la soirée. C’est un jeu de stratégie bien
sympa mais auquel je ne vous recommande SURTOUT PAS de jouer avec
Jérôme ! Ce type m’énerve, on ne peut pas faire de jeu de stratégie
avec lui ! J’embarquerai mon jeu quelque part où il ne sera pas là si
je veux vraiment en profiter Tire la langue
Et puis j’ai eu un lecteur DVD/VHS… Enfiiiiiin un magnétoscoooope ! A moi les séances de Monty Python, Wayne’s World
et tous mes classiques VHS qui pourrissent au fond d’un carton Rire
Et puis contrairement au lecteur DVD que nous avions, celui-ci lit les
DIVX, ça va s’avérer bien pratique. 

Quant à Jérôme, je viens de compléter sa collection de Goldman. Il ne lui manquait plus que Du New Morning au Zenith et la tournée En passant, soit parmi ses meilleurs albums, alors c’est cool. Et l’intégrale du Tour du Monde en 80 jours de notre enfance. La passable niaiserie de Jayce et les conquérants de la lumière
nous ayant un peu déçu, nous espérons éviter cette fois les mauvaises
surprises. On ne s’en rend pas compte quand on est gosse, mais certains
animés sont vraiment de qualité médiocre malgré les excellents
souvenirs que nous en avons.

La suite dans quelques jours. J’ai Noël en décalé cette année… Pensif

 

Souvenirs de vacances

Ca y est, j’ai commencé à mettre en ligne le site sur la Toscane avec les photos etc. Pour l’instant, il n’y a que Pistoia (ce qui est déjà beaucoup de boulot !), mais ça va s’agrandir un peu au fur et à mesure. Le site est un peu lourd au premier chargement, mais je crois que ça s’améliore une fois que le cache des images du menu sont intégrées. Il arrive aussi que le serveur rame un peu on dirait… 

Bref, ça se passe par ici : http://carnets.c-webhosting.org/

Le choc !

Il y a un mois, j’apprenais, soulagée, que notre librairie BD, Bédélire, allait enfin sortir la tête de l’eau après plusieurs années de galère financière. Les banques ne souhaitait plus faire confiance à Christiane, co-fondatrice de la librairie. Or voilà que j’apprenais le retrait de Christiane avec un projet très fiable de reprise par les trois employés. 

Ce soir, alors que nous allions fêter le départ à la retraite de Christiane, le coeur léger, nous avons tous eu le choc. Il y a deux jours, la réponse effective de la banque est tombée. Les 120 000 petits euros demandés en crédit par Virginie, Eric et Pierre pour la reprise de la boutique ne sont pas accordés. Bédélire va fermer après Noël.

Bédélire, c’est devenu une institution. Parlez de Bédélire à n’importe quel professionnel de la bande dessinée, il connait. Et puis Bédélire, c’est LA boutique de Jérôme. Il y a va toutes les semaines depuis l’âge de 12 ans et le gros millier de BD et mangas qui remplissent notre bibliothèque arrive de Bédélire. Bien sûr, s’il n’y a plus Bédélire, Oscar Hibou sera la solution de replis, mais ce ne sera plus la même chose.

Alors voilà, j’essaie, avec mes maigres moyens de sauver ma librairie. Parce qu’une librairie ce sont des conseils avisés par des professionnels qui s’y connaissent. C’est l’occasion de découvrir des auteurs qu’on ne vous présenterait pas à la FNAC par exemple. C’est la possibilité pour de jeunes auteurs de se faire connaître. Et surtout, surtout, une librairie, c’est accueil chaleureux et personnel.

Si vous êtes dans la région bordelaise et que vous voulez acheter des BD : pensez à Bédélire, rue Ste Catherine à côté de la Victoire. Vous sauverez trois emplois, une librairie de qualité, et le plaisir de plusieurs centaines de bédéphiles, dont Jérôme et moi. Et vous vous ferez plaisir également. 120 000 euros, ce n’est pas une somme extraordinaire. On PEUT sauver Bédélire.